Archives par mot-clé : citoyenneté

Appel à projets Général 2019 – FIRAH – Recherche appliquée sur le handicap

Clôture de la réception des lettres d’intention : 25 mars 2019 à minuit

L’appel à projets général 2019 de la FIRAH est ouvert et complète les autres appels à projets lancés cette année, sur des thématiques précises

Cet appel à projets définit :

  • l’éducation des enfants et jeunes handicapés du préscolaire jusqu’à l’enseignement supérieur ;
  • l’exercice de la citoyenneté et de la représentation ;
  • l’intervention précoce comme des sujets prioritaires.
Continuer la lecture de Appel à projets Général 2019 – FIRAH – Recherche appliquée sur le handicap

Plateforme CitActUE – projets en lien avec la citoyenneté européenne portés par les structures de la Région Provence Alpes Côte d’Azur.

Plateforme des projets lauréats de l’appel à projets CitActUE 2016-2017. Vous trouverez sur ce site, l’ensemble des projets en lien avec la citoyenneté européenne portés par les structures de la Région Provence Alpes Côte d’Azur.

Vous trouverez également des outils pédagogiques sur la question et un agenda des actions à venir.

Source : http://citactue.fr/

19èmes journées de valorisation de la recherche de l’ENPJJ

La citoyenneté sera au cœur des 19èmes journées de valorisation de la recherche de l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse.

Les 15 et 16 novembre 2018, la citoyenneté sera au cœur des 19èmes journées de valorisation de la recherche de l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse.

Continuer la lecture de 19èmes journées de valorisation de la recherche de l’ENPJJ

Projet Axe 1 (2017-18)

Les migrants et l’école : quel face à face ?

Projet d’atelier/séminaire de recherche organisé par Gwenaëlle Audren (AMU, Telemme), Virginie Baby-Collin (AMU, Telemme), Magali Ballatore (AMU, LAMES), Françoise Lorcerie (IREMAM), Sylvie Mazzella (LAMES), Stéphane Mourlane (AMU, Telemme), Christine Mussard (AMU, IREMAM).

Ce projet participe de la volonté d’ancrer un volet des recherches portées par le réseau MIMED (réseau thématique sur les migrations en Méditerranée) de la MMSH d’Aix en Provence dans la politique scientifique de SFERE-Provence, en favorisant un dialogue pluridisciplinaire autour des enjeux de l’éducation, envisagés ici par l’entrée depuis la recherche sur les migrations. Il vise ainsi à développer, au sein de SFERE Provence, des recherches et des rencontres autour des articulations entre la migration et l’éducation. Le réseau MIMED s’intéresse de façon pluridisciplinaire aux processus migratoires en Méditerranée envisagés sous des angles divers avec une perspective à la fois contemporaine et inscrite dans la longue durée. L’un de ses axes porte sur « Migrations, éducation, citoyenneté ».

L’école est un des vecteurs classiques des processus d’intégration des populations étrangères, et l’un des premiers outils de mobilité sociale. A l’heure où les débats sur la mixité à l’école, tant sociale qu’ethnique, connaissent une actualité renouvelée, ces rencontres souhaitent faire le point sur un certain nombre de recherches, consolidées ou en cours, sur les relations entre les migrants, les jeunes issus de l’immigration (autrement dit premières et secondes générations), et l’école. Elles souhaitent aussi engager un dialogue avec les professionnels de l’institution scolaire confrontés à la mise en place de politiques ou à la gestion quotidienne de publics migrants et issus de l’immigration spécifiques (chefs d’établissements, enseignants, inspecteurs, responsables de dispositifs d’accueil spécifique).

Il s’agira ainsi d’interroger le face à face entre les migrants de première et seconde génération et l’institution scolaire, dans différentes sociétés, à l’époque contemporaine, au travers de différentes approches disciplinaires en sciences sociales (sociologie, histoire, géographie, sciences politiques, psychologie sociale, sciences de l’éducation), mais aussi de la restitution d’expériences menées par les acteurs de terrain. Si la France constituera un terrain privilégié de ces rencontres, nous souhaitons aussi développer des mises en perspective avec des expériences situées dans d’autres contextes nationaux, dans une optique comparative.

Projet 1.1

Comparaison de l’étude des mises en œuvres de politiques éducatives en Réseau d’Education Prioritaire

Equipe du projet : Fabienne Brière, Laurence Espinassy, Christine Félix, Pascal Terrien, Pascal Simonet et Frédéric Saujat (Laboratoire ADEF, EA 4671).

Ce projet concerne une convention entre le laboratoire ADEF et le laboratoire CRTD (Centre de recherche sur le travail et le développement) du CNAM, en lien avec les programmes de recherche s’intéressant à l’analyse de l’activité enseignante et du pilotage de réseaux d’éducation prioritaire en milieu difficile.

Dans le cadre de cette convention, il sera question de mettre en discussion des problématiques de recherche communes en lien avec les projets de recherche respectivement engagés par les deux laboratoires, en particulier :

–                Les programmes « Clinique des activités en éducation et en formation » « Le geste créatif et l’activité formative » et « Organisateurs de l’activité enseignante entre dimensions didactiques et ergonomiques » (dont un descriptif est joint en annexe) ;

–                Les projets de recherche sur le pilotage du réseau REP+ à Créteil, auquel est associé le Centre de recherche sur le travail et le développement (CRTD- EA 4132) autour de deux de ses équipes : Psychologie du travail et clinique de l’activité ; Ergonomie.

L’enjeu est de développer des espaces de travail communs pour mettre en discussion les recherches de ces équipes, tant sur les plans théorique, méthodologique (outils exploités) que celui des résultats. Dans la continuité des travaux menés par l’équipe ERGAPE du laboratoire ADEF et d’un travail collaboratif mené entre un des membres du laboratoire ADEF et le CNAM (usage des prescriptions par les enseignants d’EPS, projet ayant donné lieu à un rapport de recherche), sont développées actuellement, dans chacun des laboratoires, des recherches sur l’enseignement en éducation prioritaire et sur le pilotage des réseaux mis en place par l’éducation nationale selon une orientation compréhensive et transformative commune. Cette orientation développementale, – qui repose sur l’analyse des situations de travail, leurs effets sur les individus et les collectifs, ainsi que sur les possibilités offertes en termes de développement – caractérise l’originalité des recherches entreprises. Au-delà de son ancrage dans des programmes existants, elle engage également des doctorants dont les travaux vont être accompagnés et soutenus.

Par le soutien de SFERE-Provence, plusieurs symposia vont être organisés avec les chercheurs concernés sur le site de Marseille. Le soutien de SFERE permettra également de développer des publications dans des colloques et revues.

Premier événement lié à ce projet

Liste des publications servant de base au projet
1. Brière-Guenoun, F. (2017). Instruire les gestes didactiques de métier. Quelles perspectives pour la formation des enseignants ? Rennes : Presses Universitaires de Rennes.

2. Brière-Guenoun, F. & Bulea-Bronckart, E. (2017). Coordination d’un symposium « Comment penser les articulations entre approches didactiques et ergonomiques pour étudier les pratiques d’enseignement et de formation ? », Rencontres internationales du Réseau de recherche en Éducation et Formation (RÉF), 4-6 juillet 2017, CNAM, Paris.

3. Espinassy, L., Félix M-C. & Brière-Guenoun, F. (soumis, 2017). L’intervention-recherche au service de la formation des enseignants face aux inégalités scolaires. Recherche et formation, numéro spécial « Former pour lutter contre les inégalités ».

4. Espinassy, L. (2017) Coordination symposium « Complémentarité des analyses didactiques et ergonomiques de l’activité enseignante pour penser l’articulation pratique/théorie : Apports et perspectives pour la recherche en Sciences de l’Education, Colloque « Enjeux, débats et perspectives : 50 ans de sciences de l’éducation », Caen, 18-20 oct.

5. Lémonie, Y., Brière-Guenoun, F. & Tomás J-L. (2016), Usages des prescriptions et qualité de l’enseignement en EPS, Rapport intermédiaire de recherche, CNAM-SNEP.

Axe thématique 1

Les projets inscrits dans cet axe visent à rendre compte des évolutions des politiques publiques d’éducation et de formation dans les contextes spécifiques de leur application en milieu scolaire et non scolaire. Quelles sont les évolutions des établissements et des écoles, des partenaires locaux, ainsi que des pratiques éducatives, face à des questions comme l’équité, la cohésion sociale et les rapports au travail, le marché de l’emploi ? Ou encore à la question délicate de la catégorisation ethno-raciale ? Comment et par quels moyens éducatifs est traitée la question du handicap ?  Il s’agit à la fois de participer à l’évolution des connaissances scientifiques et d’entrer dans une logique de valorisation de ces connaissances en direction des professionnels.