Les Collections de SFERE-Provence sur HAL AMU : Infos utiles

Ch-ère-er-s chercheu-se-r-s de SFERE-Provence,

lorsque vous faites un dépôt (publication, communication, etc.) dans HAL sur le thème de l’éducation ou la formation, pensez à sélectionner le domaine “Education” lors du dépôt, si celui-ci n’est pas par défaut votre domaine de recherche.

Continuer la lecture de Les Collections de SFERE-Provence sur HAL AMU : Infos utiles

AAC Congrès biennal de la Société française de musicologie (2e édition), 19-21 octobre 2023, Angers

Appel à communication

Pour donner une impulsion nouvelle au réseau musicologique français, la Société française de musicologie a inauguré en 2021 un rendez-vous d’échanges privilégiés sous la forme d’un Congrès international biennal.

La deuxième édition de cette biennale sera accueillie du 19 au 21 octobre 2023 à Angers par la Faculté des Humanités de l’Université catholique de l’Ouest (UCO) et le Département de philosophie de Nantes Université.

Elle sera aussi l’occasion de proposer une session dans le cadre d’une collaboration avec la Gesellschaft für Musikforschung initié/e à Sarrebruck deux semaines plus tôt lors du symposium annuel de cette dernière.

Itinérant, le Congrès de la Sfm souhaite valoriser les différents lieux dans lesquels la musicologie est présente sur le territoire national, et se veut aussi un espace de rencontre ouvert à toutes les spécialités de la discipline. C’est pourquoi cet appel à communication, qui s’adresse à tout chercheur et toute chercheuse, y compris aux plus jeunes, comporte deux catégories :
 Appel à communication libre (20 minutes)
 Appel à contribution aux sessions thématiques en lien avec les axes suivants portés par les partenaires locaux et en collaboration avec la Sfm.

Les propositions de communication et de contribution devront être rédigées en français ou en anglais dans les formats Word (.doc, .docx) ou OpenOffice (.odt), et comporter :
 un titre et le résumé de la proposition (2500 signes espaces compris) ;
 le nom, les coordonnées électroniques de leur auteur.e, et sa biographie mentionnant son institution de rattachement, le cas échéant (1000 signes espaces compris) ;

Date limite d’envoi des propositions : 30 mars 2023 à minuit

Réponses à adresser à : sfmusicologie@gmail.com

Appel à communication détaillé

 

Les RDV de la DRV : la culture scientifique dans les appels à projet ANR, 7 février 2023

La culture scientifique dans les appels à projet ANR

Par Isabelle Galvez
Chargée de médiation scientifique
et
Magali NIOX
Directrice adjointe du Pôle activités contractuelles et industrielles
Le renforcement des interactions entre sciences, recherche et société est un enjeu majeur et l’un des objectifs prioritaires de la loi de programmation de la recherche (LPR) 2021-2030.
En tant qu’agence nationale de financement de la recherche sur projets, l’ANR s’attache à contribuer à la promotion de la culture scientifique, technique et industrielle (CSTI) aux côtés des acteurs de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (ESR).
 
Cette formation a un double objectif :
  • Présenter les possibilités de financement de la Culture Scientifique dans le cadre du Plan d’Action 2023 de l’ANR
  • Identifier les actions de Culture Scientifique qui peuvent être développées dans le cadre d’un projet de recherche
 
  Date de la formation : 07 février 2023
  Heure : 9h30 à 11h00
Public Visé :
Enseignant Chercheur – Chercheur – Directeur d’Unité – Responsable Administratif
des unités en gestion AMU
 
Inscrivez-vous GRATUITEMENT via AzurColloque :
 
Lien de connexion Zoom :
 
Retrouvez les supports de formation et notre calendrier ici

Colloque RECHERCHE PARTENARIALE : EDUCATION, ENSEIGNEMENT ET FORMATION, Jeudi 9 mars 2023, 13h00, CNRS, Paris

 

RECHERCHE PARTENARIALE : ÉDUCATION, ENSEIGNEMENT ET FORMATION
Les conditions du dialogue entre les acteurs
du monde pédagogique, académique et socio-économique

Jeudi 9 mars 2023 à partir de 13h00,
CNRS, Auditorium Marie Curie, 3 rue Michel Ange 75016 Paris

(seulement en présentiel)

 

Les inscriptions sont obligatoires à partir de ce lien : https://my.weezevent.com/colloque-recherche-partenariale-education-enseignement-et-formation

 

Comment transformer les méthodes d’apprentissage, les modes de transmission des savoirs et la formation aux métiers de demain ? De plus en plus de pédagogues, chercheurs et responsables de structures socio-économiques, dont notamment les entreprises de la filière EdTech, relèvent le défi en développant des dispositifs pédagogiques innovants. Ces collaborations présentent de nombreux atouts. Toutefois, le rapprochement entre le monde pédagogique, académique et économique n’en est qu’à ses débuts. Bien que des efforts d’ajustement aient déjà été faits de chaque côté, il existe encore des difficultés à construire, entretenir et pérenniser ce dialogue du fait des contraintes structurelles, des résistances culturelles et humaines.

Ce colloque a pour objectif d’éclairer le rôle des acteurs de l’innovation pédagogique engagés dans les situations de partenariat public-privé. Comment se nouent les rencontres ? Comment font-ils leurs premiers pas ensemble ? Quelles sont les conditions de la réussite de ces collaborations ?

Deux keynotes & deux tables rondes :
– Les modalités d’approches des partenaires
– Pour un mariage stratégique réussi et la pérennisation des partenariats

Avec la participation de :

Audran le Baron (MENJ) ; Olivier Banus (Réseau Canopé) ; Benoît Bediou (Université de Genève ); Catherine de Vulpillières (EvidenceB) ; Vincent Escudé (Prof en poche) ; Angélique Figari (La maison de l’apprendre) ; Anne-Laure Guieysse-Peugeot (Muséum national d’Histoire naturelle) ; Virginie Laval (Université de Poitiers) ; Nicolas Mascret (Aix-Marseille Université) ; Denis Millet (Délégation de région académique au numérique éducatif – région AURA – site de Lyon) ; Anne-Charlotte Monneret (EdTech France) ; Florence Peyrard (Académie de Versailles) ; Pascal Plantard (Université Rennes 2) ; Michèle Prieur (Institut français de l’éducation de l’Ecole normale supérieure de Lyon) ; Franck Tarpin-Bernard (SBT Humans Matter) ; Franck Thivilier (Fédération française de football) ; André Tricot (Université Paul Valéry Montpellier 3).

Programme détaillé

 

Actes de la journée d’étude « L’anxiété de performance musicale », lundi 7 février 2022, CRR de Paris

La journée d’étude intitulée “L’anxiété de la performance musicale” s’est déroulée le 7 février 2022 au Conservatoire à rayonnement régional de Paris (CRR de Paris). Elle a donné lieu à des actes dans lesquels figure une publication de Emmanuelle Huart et Pascal Terrien, d’Aix-Marseille Université, Laboratoire ADEF-GCAF (UR4671).

 

 

Appel à communications journées thématiques de l’ADRIPS sur les inégalités (14-16 juin 2023, Poitiers), jusqu’au 1er février 2023

Inégalités liées à l’origine sociale ou migratoire, à l’identité ou l’orientation sexuelle, à l’âge, à la situation de handicap… Sous toutes leurs formes, les inégalités restent aujourd’hui un enjeu scientifique et sociétal majeur. Depuis maintenant des années, des recherches en psychologie sociale tentent de mieux comprendre les causes et les conséquences des inégalités.
Les prochaines journées thématiques « Inégalités » de l’ADRIPS se dérouleront du 14 au 16 juin 2023 à Poitiers. Elles seront organisées par le CeRCA (Centre de Recherches sur la Cognition et l’Apprentissage, UMR 7295, CNRS, Université de Poitiers et Université de Tours) et accueillies à la MSHS de l’Université de Poitiers. 
Nous vous invitons dès à présent à soumettre des recherches sur les inégalités au sens large. Il peut s’agir d’étudier les mécanismes impliqués dans la construction, la perpétuation, et la légitimation des inégalités, et/ou d’éclairer les conséquences des inégalités dans différents domaines de la vie des individus comme l’éducation, la santé, le travail. Nous considèrerons les propositions théoriques et empiriques. Les soumissions peuvent se faire en langue française ou en langue anglaise. 
Trois formats de présentations sont proposés : présentation orale, blitz ou poster. Votre soumission doit présenter un résumé de 300 mots avec une bibliographie (non comprise dans les 300 mots), 3 à 4 mots-clefs. Les consignes précises sont données sur le site de soumission : https://adripscerca2023.sciencesconf.org
Date limite de soumission : 1er février2023
Pour participer, assister et/ou communiquer, une inscription préalable sera obligatoire avant le 15 avril 2023.
 
——————— 
Format des communications orales et consignes pour la soumission 
Lors de ces journées d’études : 
– les communications orales consisteront en une partie de présentation de 15 minutes et une partie de discussion et d’échange avec la salle de 5 minutes. 
– les communication blitz consisteront en une présentation de 5 minutes (3-5 diapos) et une question. Les blitz sont particulièrement appropriés pour présenter une seule étude, des réplications ou une série d’étude basées sur des procédures bien connues.
– les posters consisteront en des affiches présentées lors de sessions collectives. Il est recommandé de préparer une courte présentation (2-3 minutes) pour engager la discussion.
Date limite d’envoi des propositions : le 1er février 2023 sur : https://adripscerca2023.sciencesconf.org
il est possible de soumettre une communication pour laquelle les données ne sont pas encore collectées à partir du moment où sont énoncés les hypothèses, l’échantillon, et les analyses planifiées, et dans la mesure où les données seront effectivement collectées et analysées avant les journées thématiques. 
Il n’est possible d’être premier·e auteur·e (et donc présentateur·rice) que d’une seule soumission (quel que soit le format). Il est possible d’être co-auteur·e de plusieurs soumissions.
Guide pour la soumission :
  •       Votre nom, affiliation et adresse électronique.
  •       Le nom & l’affiliation de vos co-auteur·es.
  •      Un titre de 150 caractères maximum (espaces compris).
  •       Un résumé d’un maximum de 300 mots avec une bibliographie (non comprise dans les 300 mots). Le résumé doit faire apparaitre le cadre théorique et les enjeux dans lesquels la recherche s’inscrit, les objectifs et la méthodologie adoptée, les résultats principaux. Pour les recherches empiriques, ce résumé doit indiquer le nombre d’études et le nombre de participants recrutés (pour chaque étude ou total).
  •       Une sélection de 3 à 4 mots-clés.
  •       Il est possible d’indiquer, si cela s’applique, la référence si tout ou une partie des résultats sont déjà publiés (non comprise dans les 300 mots)
  •       Il est possible d’indiquer, si cela s’applique, les aspects de la recherche en lien avec les pratiques de science ouverte (e.g., lien pré-enregistrement, non compris dans les 300 mots)
 
Les soumissions seront évaluées par les membres du comité scientifique. Une notification d’acceptation, de proposition de changement de format ou de refus vous sera transmise début mars 2023.
 

La Scientific Game Jam revient au printemps 2023

 
Scientific Game Jam – Printemps 2023
 
La “Scientific Game Jam – Printemps 2023” va avoir lieu en mars, dans plusieurs villes de France ainsi qu’en ligne sur Gather Town.

Bien qu’elles ne soient pas toutes aux mêmes dates, elles vont suivre le même format, du vendredi soir au dimanche soir avec des équipes formées autour de scientifiques – avec quelques adaptations locales, et seront présentés lors d’une soirée spéciale en ligne mi-avril.


On vous rappelle les lieux et dates :

 Grenoble, Nancy, Nantes, Strasbourg, Online (Gather Town) : 10 au 12 mars
– 
Lyon : 24 au 26 mars
– 
Lille, Paris, Toulouse : 31 mars au 2 avril

Les jeux réalisés seront exposés dans de multiples évènements et festivals, testés par des streameurs, et il y aura une remise de prix pour certains sites lors d’une soirée en ligne mi-avril. Le grand public sera aussi invité à voter pour son jeu préféré parmi tous ceux réalisés, pour nommer le Prix du Public !


Cette édition a un partenariat spécial avec la Société Française de Physique, 
qui fête ses 150 ans cette année. Dans ce cadre, la Société va inviter des équipes ayant réalisé un jeu autour de la physique à exposer leur jeu au festival Double Science à Paris les 27-28 mai (frais de transport pris en charge), ainsi qu’à son congrès les 1er-2 juillet.

Notre association est dans l’organisation des éditions de 
Lyon et Online, et va aider à l’édition de Paris, en plus de participer à la coordination nationale.
Pour plus d’infos, consultez la page 
www.scientificgamejam.org qui sert de portail vers les différentes éditions, avec des mises à jour régulières :
 
 
 
Notre association organise donc une édition “online” de la Scientific Game Jam, du vendredi 10 au dimanche 12 mars.

Cela suit le même format que nos précédentes Scientific Game Jams, en ligne sur la plateforme Gather Town. Si vous ne connaissez pas Gather Town, c’est une plateforme gratuite et simple d’accès, où on incarne un avatar qui peut se déplacer, discuter avec les voisins, travailler en groupe, etc, dans une ambiance Zelda/Pokemon. C’est ludique, convivial, ça va vous changer des évènements en ligne !

Et pour les habitués, on a prévu quelques nouveautés, on vous en reparlera 😉


Si vous êtes intéressés, les inscriptions pour cette édition sont ouvertes, il suffit d’aller sur le site de l’association ou directement sur 
online.scientificgamejam.org
Jusqu’au 31 janvier, vous avez 33% de réduction avec le code INSCRIP-33 . Et si vous êtes adhérent La Science Entre Entre En Jeu, Lyon Game Dev, Game Dev Party, ou étudiant au Gaming Campus, contactez-nous : vous avez droit à des réductions supplémentaires !

A noter que les inscriptions sont individuelles : vous pouvez vous inscrire en tant que jeune chercheur.se (doctorant.e ou post-doc), game designer, développeur.se, graphiste ou compositeur.rice audio – pas besoin de former une équipe d’avance, elles seront formées au moment de la game jam.

AAC DREAM*U Ecole de recherche pluridisciplinaire sur la réussite et l’autonomie étudiante (13-16 juin 2023, Marseille), avant le 15 février 2023

L’équipe de recherche DREAM*U dAix Marseille Université a l’immense plaisir de vous annoncer la tenue d’une école de recherche pluridisciplinaire sur la réussite et l’autonomie étudiante.

Cette école a pour objectif de partager entre spécialistes les avancées conceptuelles, méthodologiques et techniques de ce sujet, dans une approche multidisciplinaire (Psychologie, Sciences de l’éducation, Sociologie, Sciences du Langage…). L’école est ouverte aux doctorant·es, jeunes chercheur·e·s et chercheur·e·s intéressé·es par cette thématique. L’effectif est limité à 50 participant·es.

Les candidatures, attendues pour le 15 février 2023, sont sélectionnées par un comité scientifique, à partir des motivations à participer.

Cette école se déroulera sur quatre jours, du 13 au 16 juin 2023sur le campus de Luminy à Marseille, un site exceptionnel aux portes des Calanques où il fait bon vivre et travailler. Pour plus d’informations, vous pouvez vous connecter sur notre site : https://ecoledreamu.sciencesconf.org/.

Pour proposer sa candidature, rien de plus simple : aller sur le site et cliquer sur l’onglet « candidature ». Il ne vous restera plus qu’à suivre les indications.

Programme : 

  • 13 juin : Cette journée sera consacrée à l’ingénierie pédagogique avec des interventions de plusieurs professionnels et des débats à propos du lien de l’ingénierie pédagogique avec la réussite étudiante.
  • 14 juin (matin) : Cette matinée sera l’occasion de visiter le campus et de présenter les posters des participants
  • 14 (après-midi) au 16 juin (matin) : Ces 4 demi-journées porteront chacune sur un thème : représentation de la réussite, accompagnement, espaces capacitants et transformation des formations en compétences. Lors de ces demi-journées, un cours sera assuré par un·e chercheur·e spécialiste dans le domaine, suivi d’un exercice méthodologique.
  • 16 juin (midi) : bilan des journées. Un déjeuner suivi d’une visite du Parc National des Calanques clôtureront la semaine. 

AAC Colloque international J.Ginestié (4-6 octobre 2023, Inspé AMU Marseille), avant le 24 avril 2023

Recherche en éducation :

Colloque international en hommage à Jacques Ginestié

 

Appel à communication

https://hommage-ginestie.sciencesconf.org/

Le colloque international qui aura lieu du 4 au 6 octobre 2023 à l’Inspé site de Saint Jérôme à Marseille rendra hommage à Jacques Ginestié et aux apports scientifiques de son action pour l’éducation.

Le colloque s’adresse à toutes celles et ceux qui souhaitent témoigner et alimenter la réflexion actuelle autour des recherches en éducation et se propose d’aborder les différentes questions auxquelles il s’est intéressé. Cet appel à communication vise à contribuer à leur prolongement dans les recherches actuelles et l’activité scientifique internationale.

Disparu en septembre 2020, Jacques Ginestié n’a eu de cesse de contribuer au développement et à la structuration de la recherche en éducation au service de l’enseignement scientifique, technologique et professionnel, de la formation des enseignants et d’une éducation pour tou·te·s.

Les communications s’inscriront prioritairement dans l’un des axes suivants mais toutes les propositions seront examinées par le comité scientifique du colloque.

  • Axe Education technologique

Une part conséquente des travaux de recherche menés ou dirigés par Jacques Ginestié s’inscrit dans le domaine de la didactique et de l’éducation des disciplines technologiques. Passionné d’histoire et de philosophie des techniques dans la lignée de Gilbert Simondon, Yves Deforge, André Leroi-Gourhan et Jean-Pierre Séris, Jacques Ginestié défendait une formation technologique anthropocentrée de tous les élèves, permettant aux futurs citoyens de comprendre et d’agir sur leur environnement. Les savoirs en jeu sont appréhendés comme un construit social.

Dans cette perspective, il était engagé dans des comités éditoriaux de revues (RDST: Recherche en didactique des sciences et des technologies, IJTDE : International Journal of Technology and Design Education, JTS : Journal of Technology Study) et dans plusieurs réseaux internationaux (PATT : Pupil Attitude Towards Technology Foundation ; ITEEA : International Technology And Engineering Educators Association).

À l’origine de l’équipe Gestepro (Groupe d’étude en éducation scientifique, technologique et professionnelle), qu’il a dirigée de 2002 à 2012, il a conduit et encadré des travaux de recherche alors que très peu de chercheurs, et encore moins d’équipes, s’intéressaient aux enseignements technologiques. L’originalité des travaux produits par l’équipe Gestepro portait sur l’organisation des situations scolaires de transmission et d’acquisition de savoirs scientifiques, technologiques et/ou professionnels. Plusieurs travaux proposent une évolution majeure du modèle de transposition didactique en montrant que, pour l’enseignement, les pratiques sociales de référence font spécifiquement l’objet d’élaboration de savoirs constitués sur ces pratiques. Des communications consacrées à l’enseignement technique, technologique et professionnel en France et à l’étranger sont donc attendues à l’occasion de ce colloque.

  • Axe Efficacité des processus d’enseignement-apprentissage

L’étude de la transmission des savoirs, reconstruits dans le but d’être enseignés, a conduit Jacques Ginestié à s’intéresser au processus d’enseignement-apprentissage dès ses travaux de thèse en 1992 « Contribution à la didactique des disciplines technologiques : acquisition et utilisation d’un langage d’automatisme », cela à partir de la mise en tension de trois niveaux épistémologiques : l’épistémologie sociale des savoirs de référence, l’épistémologie génétique relative au développement des élèves et l’épistémologie des savoirs enseignés.

Sa contribution à la compréhension du processus d’enseignement-apprentissage, à savoir comprendre comment et pourquoi cela fonctionne, comprendre pourquoi cela ne fonctionne pas, l’a amené à considérer la situation didactique comme un réseau d’interactions entre l’activité de l’enseignant et l’activité des élèves.

Comprendre l’activité d’un sujet implique une analyse croisée de l’articulation entre tâche et activité. Aussi, des communications sur des recherches développées mettant en avant l’impact de la tâche prescrite par l’enseignant sur l’activité qu’elle induit chez les élèves, pour étudier le rôle des instruments sémiotiques ou matériels comme les artefacts numériques sont attendues. Des recherches qui s’intéressent à l’efficacité du processus enseignement-apprentissage (la distance entre ce qui est attendu par l’institution et comment l’enseignant prend en compte ces attentes, ce qu’il enseigne, ce que les élèves en perçoivent, ce qu’ils font réellement et ce qu’ils apprennent) seront également particulièrement appréciées.

  • Axe Développement et structuration de la recherche en éducation et formation des enseignants

Animé par l’amélioration des performances des systèmes éducatifs visant l’excellence par l’élargissement de l’égalité des chances, Jacques Ginestié a défendu avec ferveur le développement des forces de recherche scientifique impliquées dans le champ de l’apprentissage et de l’éducation. 

Cet intérêt incessant pour l’action publique en matière d’éducation et plus largement pour les politiques éducatives qu’elles soient supra nationales, avec son investissement dans The International Task Force on Teacher de l’Unesco, nationales, académiques ou d’établissement s’est traduit par un volet important de son activité d’expertise et d’évaluation par la recherche au sein de projets visant la réussite étudiante et l’excellence en éducation. Sa vision sur la nécessité d’intégrer une dynamique de recherche pluridisciplinaire pour accompagner la transformation des dispositifs universitaires conçus par les acteurs de terrain est présente dans le projet DREAM-U (Dessine ton paRcours vErs la réussite à Aix-Marseille Université ; PIA3 : Nouveaux Cursus à l’Université) et le projet TIGER (Transform and Innovate in Graduate Education with Research; PIA 3 : Structuration de la formation par la recherche dans les Idex)

Cet intérêt s’est aussi et principalement manifesté chez lui par l’ardente nécessité d’adosser la formation initiale et continue des enseignants à la recherche. C’est un objectif majeur de l’Inspé d’Aix-Marseille. Encore directeur de l’IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maîtres) avant de devenir Directeur de l’ESPE (École Supérieure du professorat et l’Éducation), il a créé en 2012 la fédération de recherche FED 4238 SFERE-Provence d’Aix-Marseille Université. Le but de cette fédération est de développer une dynamique de projets et d’accroître la compréhension des faits d’enseignement, d’éducation et de formation, pensés de manière concourante au travers d’un décloisonnement disciplinaire et d’une complémentarité des approches théoriques et méthodologiques. Aujourd’hui SFERE-Provence regroupe 26 unités de recherche et a permis la création du pôle pilote de formation des enseignants et de recherche pour l’éducation AMPIRIC (Aix-Marseille – Pôle d’Innovation, de Recherche, d’EnseIgnement pour l’ÉduCation) dont l’objectif vise à améliorer les performances des élèves dans leur apprentissage des savoirs fondamentaux grâce à l’évolution des pratiques des enseignants, par l’ancrage de leur formation à la recherche pluridisciplinaire et au terrain.

Au sein de la structure fédérative d’études et de recherches en éducation en Provence, FED 4238 SFERE-Provence, ou du pôle AMPIRIC, la richesse et la pluralité des approches scientifiques visent à améliorer les connaissances dans le but de mieux former les élèves et les futurs enseignants. Ces objectifs ambitieux souhaités par Jacques Ginestié, passent par des dispositifs de recherches variés qui peuvent impliquer l’ensemble des parties prenantes comme dans les recherches collaboratives et participatives dont Jacques Ginestié a été l’initiateur à Aix-Marseille Université. En effet, l’articulation entre les différents domaines de la recherche, de la formation et du terrain est au cœur des projets initiés, montés, défendus et obtenus sous le pilotage de Jacques Ginestié. Les propositions de communications qui étudieront les relations entre deux ou trois de ces domaines seront particulièrement appréciées.

Une sélection de textes sera publiée dans un ouvrage aux PUP (Presses Universitaires de Provence).

 

Modalités

  • Lancement de l’appel à communication : janvier 2023
  • Dépôt des résumés de 500 mots maximum : 24 avril 2023 (https://hommage-ginestie.sciencesconf.org/)
  • Notification d’acceptation : 29 mai 2023
  • Inscription gratuite mais obligatoire : date limite 30 juin 2023
  • Participation au dîner de gala du jeudi 5 octobre 2023 : date limite 30 juin 2023

 

AAC Colloque scientifique international “Education et inégalités” (15-17 mai 2023, Paris), avant le 10 mars 2023

Le réseau thématique pluridisciplinaire « Recherche autour des questions d’éducation » du CNRS (RTP CNRS Education) organise, conjointement avec la Mission pour les Initiatives Transverses et Interdisciplinaires du CNRS (MITI), un colloque scientifique international “Education et inégalités”, qui se tiendra à Paris, au 45 rue des Saints-Pères, du lundi 15 au mercredi 17 mai 2023.

Ce colloque est destiné en priorité aux chercheuses et chercheurs qui travaillent sur des questions en lien avec l’éducation, et est donc ouvert notamment à l’ensemble des membres du RTP et des équipes de recherche universitaires qui lui sont associées, quel que soit leur axe de rattachement. L’ensemble des axes du RTP est d’ailleurs impliqués dans son organisation.
 
Le colloque sera accessible gratuitement, mais uniquement sur inscription préalable via le site https://inegalites.sciencesconf.org/, où vous trouverez par ailleurs plus d’informations sur son organisation et les thématiques qui seront abordées. D’autres informations seront progressivement ajoutées sur ce site et sur le site de la MITI du CNRS (https://miti.cnrs.fr/initiative-transverse/defi-societal-inegalites-educatives/) au fur et à mesure de l’élaboration du programme définitif du colloque. Les inscriptions ne sont pour le moment pas encore ouverte, mais nous vous préviendrons bien entendu dès qu’elles seront possibles.
 

Au cours du colloque, des sessions parallèles permettront à une vingtaine de jeunes chercheuses ou chercheurs non statutaires (en cours de doctorat, ou en contrat post-doctoral) de présenter oralement, en cinq à dix minutes, leurs travaux scientifiques en lien avec ces questions. Pour identifier les jeunes chercheuses et chercheurs qui seront invités à participer à ces sessions, le comité d’organisation / comité scientifique du colloque lance un appel à communications (date limite au 10 mars 2023) accessible via le lien suivant :

https://inegalites.sciencesconf.org/resource/page/id/2

 

Séminaire de recherche InCIAM & PsyCLE avec Nicolas Pichot “Une approche théorique de la créativité à travers l’étude des phénomènes de tension”, Mardi 17 janvier 2023, 14h, Schuman, Aix-en-Pce

Mardi 17 janvier à 14h à un séminaire de recherche InCIAM & PsyCLE qui sera assuré par M. Nicolas Pichot, Maître de conférences en psychologie cognitive et ergonomique, membre du laboratoire PsyCLE et de l’InCIAM.
 
Sa présentation est intitulée “Une approche théorique de la créativité à travers l’étude des phénomènes de tension”. Elle s’inscrit dans le cadre de l’Axe 1.2 “Compréhension des processus créatifs et d’innovation” tout en étant largement ouverte à tous les membres de l’InCIAM.
 
Voici le résumé de sa présentation  :
 
“L’étude de la validité de construit de la créativité nous a permis de mettre en avant un lien particulier existant entre les deux dimensions fondamentales de la créativité (i.e., le caractère novateur et le caractère approprié). En effet, contrairement à ce qui est implicitement proposé dans la littérature, il existe un lien négatif entre ces dimensions. Ce résultat amène à penser une nouvelle variable latente, un score général, que nous avons intitulé disruptivité, et qui représente alors une forme d’équilibre entre les deux dimensions. Ce phénomène d’équilibre ou de « tension », qui fait échos au terme anglais « trade-off », est fortement référencé dans la littérature. Cette dernière abonde en effet d’exemples et de théories mettant en avant ces phénomènes de « tensions » entre deux buts apparemment contradictoires.  Nous nous servons alors de ces différents éléments théoriques et empiriques (e.g., paradigme exploration/exploitation ; théorie de la distinctivité optimale) afin d’approfondir et de préciser le cadre conceptuel et formel de ce qu’est la créativité et, par conséquent, sa mesure.”
 
Ce séminaire aura lieu dans la salle de colloque 2 du bâtiment Multimédia sur le centre Schuman à Aix-en-Provence.

Conférence de Chantal Tremblay – Soutenir l’apprentissage de la résolution de problèmes complexes à l’aide de dispositifs d’accompagnement numériques basés sur la théorie de l’étayage (scaffolding), mardi 24 janvier 2023, 11 h-12 h 30

La résolution de problèmes complexes correspond à l’une des compétences du 21e siècle dont l’importance pour œuvrer dans le monde du travail actuel et futur ne cesse de prendre de l’ampleur. Or, plusieurs étudiant.e.s ou finissant.e.s récents éprouvent des lacunes à résoudre de tels problèmes, qui peuvent s’expliquer par différents facteurs comme les connaissances disciplinaires ou les expériences passées. Ces difficultés à résoudre ces problèmes pourraient aussi s’expliquer par une faible maitrise d’une démarche de résolution de problèmes ou un usage insuffisant ou inefficace des compétences métacognitives impliquées dans cette démarche. 

Ainsi, cette présentation vise à exposer deux études dans lesquelles un dispositif d’accompagnement, basé sur la théorie de l’échafaudage, a été développé puis évalué pour aider des étudiants en administration des affaires à développer leur démarche de résolution de problèmes complexes et leurs compétences métacognitives. Les résultats de la première étude soutiennent la pertinence de ce type de dispositif pour l’apprentissage. En lien avec l’axe 3 du CRIFPE, soit agir comme professionnel.le de l’enseignement, la discussion vise à formuler des recommandations pour des enseignant.e.s qui souhaiteraient les exploiter pour soutenir le développement de compétences professionnelles, comme la résolution de problèmes complexes, auprès d’étudiant.e.s universitaires.

https://crifpe.ca/activites/1672

Cette conférence est disponible à distance. Un lien Zoom vous sera communiqué avant la conférence.

Pour vous inscrire : https://crifpe.ca/activites/1672

Pour toute question, veuillez écrire au  crifpe-uq@uqam.ca

 

Lancement de l’appel à projet “Emplois Jeunes Doctorants” 2023-2026

La Région Sud propose un dispositif de financement en direction des doctorants leur permettant d’accéder à un emploi de trois ans pour la réalisation de leur thèse de doctorat (Emploi Jeune Doctorant – EJD). Ce dispositif, centré autour du développement économique et du soutien à l’emploi, est fortement orienté en faveur de projets menés en partenariat avec des entreprises et étroitement liés aux filières stratégiques.
 
1.   Cadre de l’appel à projets 2023-2026
Les éléments de l’appel à projets sont disponibles sur le site internet d’Aix-Marseille Université à l’adresse suivante : https://www.univ-amu.fr/fr/intramu/emploi-jeunes-doctorants
 
2.   Modalités de dépôt des dossiers
Le formulaire de candidature, dûment complété et signé (sauf signature du Président de l’Université p.3) devra être adressé (format Word + PDF), au plus tard le lundi 6 février 2023 à 12 heures à la Direction de la Formation Doctorale (DFD) par voie électronique à l’adresse dfd-affgen@univ-amu.fr  pour instruction.
Si une unité de recherche transmet plusieurs candidatures, merci de bien vouloir communiquer un interclassement des projets proposés.
Tous les dossiers qui ne suivent pas cette procédure seront déclarés irrecevables.
 
3.   Examen des candidatures au sein d’Aix-Marseille Université
Le Collège Doctoral établira, avec les écoles doctorales, un classement des dossiers de candidature avant passage en Commission de la Recherche le 9 mars 2023.
 
Les éléments d’information et documents pour la constitution du dossier de candidature :
–          Appel à projet EJD Région Sud 2023-2026
–          Formulaire de candidature
–          Devis 2023-2026
–          Calendrier de la campagne
–          Foire aux questions
sont disponibles à l’adresse suivante: https://www.univ-amu.fr/fr/intramu/emploi-jeunes-doctorants
 

Offre ingénieur d’étude en psychologie cognitive et ergonomie, Inspé Niort, avant le 02/02/2023

Dans le cadre du projet Triangle (Travailler avec les Rétroactions Intelligentes d’une Application Numérique de Géométrie pour L’engagement des Élèves) dont la réalisation est prévue sur 2 années, nous recrutons un.e ingénieur.e d’études spécialisé.e en psychologie cognitive et ergonomie.
 

Résumé du projet :

Les enquêtes internationales récentes (TIMSS, 2019) démontrent que les technologies numériques restent encore peu utilisées dans le domaine des mathématiques et de la géométrie, discipline pour lesquelles les élèves éprouvent encore aujourd’hui des difficultés non négligeables. Pourtant de nombreuses études montrent que l’usage des technologies éducatives en mathématiques peut entraîner une augmentation des performances des élèves.

L’objectif du projet TRIANGLE est de consolider une application de géométrie destinée aux enseignants du premier degré (cycle 3 et 4) développée au cours d’un projet antérieur : application IntuiGéo[1] (tutoriel intelligent pour l’aide à l’apprentissage de la géométrie sur tablette avec stylet). Le projet TRIANGLE vise à améliorer l’impact des feedbacks de correction et de guidage fourni par l’application, notamment par l’ajout d’un agent pédagogique virtuel. Il s’agira également d’approfondir nos connaissances sur les effets de ce type d’assistance sur la performance et l’engagement des élèves. Enfin, en termes d’essaimage, des tests seront réalisés sur deux académies (Rennes et Poitiers) et le déploiement d’une version gratuite multiplateforme dans les établissements qui le souhaitent est envisagée à la fin du projet. 

 

Missions :

L’ingénieur aura pour mission de participer au projet TRIANGLE.  Dans ce cadre, il lui sera demandé de :

 

–        Mettre en place les différentes étapes de la démarche de conception centrée utilisateur tout au long du projet ;

–        Participer à la mise place des différents protocoles expérimentaux afin de tester la potentielle plus-value pédagogique de l’amélioration des fonctionnalités de l’application IntuiGéo ;

–        Réaliser plusieurs études expérimentales dans les établissements scolaires partenaires ;

–        Participer à la rédaction des livrables correspondants ;

–        Participer aux réunions du projet et aux présentations des résultats.

 

Condition de diplôme :

Master 2 psychologie, sciences cognitives ou ergonomie.

 

Compétences requises :

–        Maîtrise des méthodologies et outils d’intervention en ergonomie cognitive des interfaces (évaluation et conception)

–        Maîtrise du recueil et du traitement statistique de données expérimentales

Contexte de travail :

L’activité s’exercera au sein de l’INSPÉ de l’Académie de Poitiers sur le site de Niort (11 rue Archimède). Des déplacements entre Rennes et Poitiers seront à prévoir (pris en charge par le projet).

Rémunération brute mensuelle selon expérience.

 
 

Séminaire Néodoc, mercredi 8 février 2023, 17h-19h, format hybride présentiel (Inspé Aix)-distanciel

L’équipe Néodoc de Sfere-Provence vous adresse ses meilleurs vœux pour l’année 2023 !
 
Nous vous invitons à notre prochain séminaire :
 
 Les compétences des chercheur.se.s à l’international : comment rayonner et publier au-delà des frontières ?
 
Quelles compétences développer pour diffuser ses recherches à l’international ?
 
Quelles opportunités pour collaborer dans des projets de recherche internationaux?
 
 
Intervenante invitée : Alice Delserieys PedregosaEnseignante-chercheure, Directrice-adjointe de l’Inspé d’Aix-Marseille Université  pour la Recherche et coopérations internationales
 
Mercredi 8 février 2023, de 17h à 19h
 
Format hybride : Inspé d’Aix en Provence, salle polyvalente
 
et lien Zoom à distance 
https://univ-amu-fr.zoom.us/j/82239327068?pwd=dmVYcU1sR0p3SUxVV3JsZ2g5SFIyZz09
ID de réunion : 822 3932 7068
Code secret : 259485
 
Inscription (gratuite) :  https://neodoc.sciencesconf.org/registration 
 

Séminaire scientifique Innovations, Données et Expérimentations en Education (IDEE) : “L’enseignement des mathématiques : du labo à la classe”, 10 mars 2023, 11h-17h, Paris

 
Séminaire scientifique IDEE
JOURNÉE #2 : L’ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES : DU LABO A LA CLASSE
 
L’EquipEx Innovations, Données et Expérimentations en éducation (IDEE) soutient la recherche expérimentale en éducation. A cette fin, nous organisons un séminaire scientifique pluridisciplinaire visant à réunir la communauté des chercheurs et chercheuses intéressé(e)s par les méthodes expérimentales et leurs enjeux, et à lui fournir un espace d’échange.
 
Après le 14 octobre consacré aux compétences socio-émotionnelles, la prochaine journée aura lieu le vendredi 10 mars (attention au changement de date), et aura pour thème : L’enseignement des mathématiques : du labo à la classe.

Il y a plusieurs échelles à l’expérimentation en éducation, dans des cadres plus ou moins contrôlés ou plus ou moins écologiques ; elles ne délivrent pas des connaissances de mêmes natures et n’ont pas non plus les mêmes contraintes méthodologiques. La journée sera l’occasion de discuter de ces distinctions, à travers les perspectives de nos différentes disciplines. Le matin, 
Emmanuel Sander (Université de Genève) et Marie Lubineau (Neurospin) présenteront des recherches correspondant à des points différents de ce spectre. L’après-midi Elizabeth Spelke (Université d’Harvard) nous présentera son cheminement intellectuel sur l’apprentissage des mathématiques, de la théorie fondamentale au projet expérimental Math Games.

Les présentations seront effectuées en anglais.
En fin de journée, un temps informel (“RCT factory”) sera consacré aux discussions avec les intervenants de la journée, et l’équipe IDEE pourra répondre aux demandes d’expertise sur la méthodologie et la pratique des expérimentations randomisées. 
 
NOUVEAU : IDEE propose aux doctorants et aux doctorantes une bourse de mobilité qui finance leur déplacement pour participer à la journée. Vous pouvez adresser votre candidature à l’adresse idee@povertyactionlab.org, accompagnée du soutien de votre directeur ou directrice de thèse.
 
10 mars | 11:00–17:00
Paris School of Economics, 48 Boulevard Jourdan, 75014 Paris.

Salle R2-21
 
 
AGENDA 
11:00 –13:00 
Symposium : L’enseignement des mathématiques : du labo à la classe. Résultats de plusieurs essais randomisés.
13:00–14:00 
Déjeuner sur place, buffet.
14:00–15:30 
Conférence : “The Math Games: An intellectual journey”, Elizabeth Spelke (Université d’Harvard).
15:30–15:45
Pause café. 
15:45–17:00 
RCT Factory : Discussions informelles. L’équipe IDEE sera disponible pour répondre aux demandes d’expertise sur les design expérimentaux. 
 
INTERVENANTS
 
Emmanuel SanderUniversité de Genève
Emmanuel est professeur ordinaire à la Faculté de psychologie et de sciences de l’éducation dans le domaine « Intervention en situation scolaire : apprentissage et développement », où il dirige le Laboratoire IDEA (Instruction, Développement, Éducation, Apprentissage) qu’il a fondé en 2017. Diplômé de l’École Nationale de la Statistique et de l’Administration Économique, titulaire d’une maîtrise de mathématiques pures, et porté par des questions d’appropriation des connaissances, il s’est orienté vers la psychologie des apprentissages. Ses recherches sont consacrées à l’analyse des représentations mentales et des processus interprétatifs dans le champ scolaire, notamment en mathématiques. Il a développé une théorie des mécanismes de construction des connaissances fondée sur l’analogie, processus transversal permettant d’appréhender la nouveauté.
 
Marie LubineauNeurospin
Marie est ingénieure diplômée de l’ESPCI Paris – PSL. Elle est actuellement doctorante en sciences cognitives sous la direction du Pr. Stanislas Dehaene. Sa thèse porte sur le développement d’outils pour le diagnostic et la remédiation de la dyslexie. Dans ce cadre, elle travaille en partenariat avec des écoles spécialisées dans les troubles des apprentissages, dont la dyslexie. Elle travaille également sur des interventions portant sur les jeux à contenu mathématiques pour améliorer les compétences des élèves de CP.
 
Elizabeth SpelkeUniversité d’Harvard
Elizabeth est professeure de psychologie et participe également aux travaux du Center for Brains, Minds, and Machines du Massachusetts Institute of Technology ; elle a précédemment enseigné à l’Université de Pennsylvanie et à l’Université Cornell. Ses recherches portent sur les sources des capacités cognitives spécifiques aux humains, telles que les capacités liées aux mathématiques, à la construction et l’utilisation de symboles, ainsi qu’à la taxinomie des objets. Elle examine les sources de ces capacités à travers des études comportementales sur les nourrissons et les enfants en bas âges en s’intéressant aux origines et au développement de leur compréhension des objets, des actions, des personnes, des lieux, des nombres et des formes géométriques qui les entourent.
 
EN SAVOIR PLUS
Le programme IDEE est un équipement structurant pour la recherche (ESR/EquipEx) financé par l’Agence Nationale de la  Recherche (ANR) dans le cadre du  programme “Investissements d’avenir” dont la référence est : ANR-21-ESRE-0034. Il vise à développer la recherche expérimentale à large échelle en éducation, et à promouvoir l’utilisation de ses résultats. Piloté par le J-PAL Europe à l’École d’économie de Paris (PSE) et coordonné par l’université Paris Sciences & Lettres (PSL), le programme rassemble un consortium multidisciplinaire de laboratoires de premier plan en économie, sociologie, psychologie, sciences cognitives et sciences de l’éducation. Il est mis en œuvre en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse. Pour plus d’informations, visitez le site www.idee-education.org.