Archives de catégorie : Appels à candidatures

AAC AMPIRIC pour des contrats doc et postdoc avant le 13 mai 2024

AMPIRIC lance plusieurs appels à candidatures avant le 13 mai 2024

  1. Trois appels à candidatures pour 3 contrats de recherche doctorale à compter du 1er octobre 2024 :
  1. Un appel « blanc »
  2. Un appel fléché sur le projet de l’équipe pilote « FORCO (Formation et Recherche Collaborative) »
  3. Un appel fléché sur le projet de l’équipe pilote « Access : accessibilité, pratique inclusives et apprentissages »
  1. Deux appels à candidatures pour 2 contrats de recherche postdoctorale à compter du 1er octobre 2024 :

1.       Un appel « blanc »

2.       Un appel fléché sur le projet de l’équipe pilote « Corps et apprentissages fondamentaux »

La date limite de dépôt des candidatures pour l’ensemble des contrats est fixée au 13 mai 2024 à minuit.

Plus d’infos ici

 

Appel à contrats post-doctoraux de l’InCIAM, avant le 15 mai 2024

L’InCIAM propose, pour l’année 2024-2025, deux contrats post-doctoraux portant sur la créativité et/ou l’innovation, dont vous trouverez en pièce jointe l’appel à candidatures en français (je vais vous envoyer l’appel à candidatures en anglais dans le message suivant).
 
Nous attirons votre attention sur le fait que les instituts d’établissement doivent se conformer aux directives d’A*Midex pour les recrutements. Aussi, les candidatures internationales sont fortement recommandées et les candidat(e)s ayant soutenu leur thèse à AMU (y compris dans le cadre d’une cotutelle avec une université étrangère) doivent bénéficier d’un parcours international, attesté par des activités de recherche pendant au moins une année dans une structure à l’étranger.
 
Date limite de candidature : 15 mai 2024.
 
Date limite pour contacter les directions de laboratoires et les référents : 8 mai 2024
 

Contact pour toute information complémentaire : Mme Agnès Lellouche-Gounon (agnes.lellouche-gounon@univ-amu.fr)

Fiche complète

 

AAC projet Thèse “Vers un meilleur accès aux soins langagiers des enfants et adolescents en IME : état des lieux et solutions”, SCALab (Villeneuve-d’Ascq), avant le 22 mars 2024

Objet : Recherche d’un candidat (F/H) pour une thèse
Votre message : Nous recherchons un.e étudiant.e titulaire d’un master ou d’un grade master ou en attente de l’obtenir en juin 2024, intéressé.e par une poursuite d’études en doctorat. Bien que le financement du projet ne soit pas encore garanti, nous avons de solides espoirs de réussite, avec une candidature à un appel à projets en évaluation, et une deuxième, déjà rédigée, prête à être soumise en cours de rédaction. Il est important de souligner qu’un parcours recherche n’est pas strictement requis. Nous devons identifier rapidement un candidat intéressé par le projet.
Le projet de thèse s’intitule : Vers un meilleur accès aux soins langagiers des enfants et adolescents en IME : état des lieux et solutions. Elle sera dirigée par Bruno Facon et co‐encadrée par Lucie Macchi. Le doctorant réalisera son travail au sein du laboratoire SCALab (Villeneuve‐d’Ascq) durant trois ans à partir de l’année universitaire 2024‐2025. La recherche sera conduite en collaboration avec Christine da Silva (Maîtresse de conférences, Université de Lorraine) et bénéficie d’ores et déjà du soutien de la Fondation de l’Université de Lille   (20 000 euros, acquis, destinés à couvrir les frais de fonctionnement du doctorant). La rémunération correspondra aux dispositions de l’arrêté du 26 décembre 2022 fixant le montant de la rémunération des doctorants contractuels (https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000046820745). Le doctorant sera inscrit à l’école doctorale SHS de l’Université de Lille ( https://edshs.meshs.fr/ ).
La date limite pour déposer le projet (déjà rédigé) est le 22 mars 2024. Veuillez nous contacter dès que possible. Le candidat doctorant (F/H) qui s’engagera dans le projet devra rédiger une lettre de motivation accompagnée d’un CV.
 
 
Résumé du projet de thèse
Les difficultés intellectuelles de l’enfant ont d’importantes répercussions sur l’acquisition du langage. Il en résulte d’importantes difficultés communicationnelles et, par suite, une limitation drastique de l’autonomie des personnes. Le caractère endémique des retards et troubles du langage explique la présence réglementaire d’orthophonistes dans les établissements et services accueillant des enfants et adolescents présentant un trouble du développement intellectuel. Néanmoins, le faible nombre de postes d’orthophonistes (environ un 70% équivalent temps plein pour 100 jeunes !) impose aux établissements, en particulier aux orthophonistes, de choisir quels enfants bénéficieront d’une prise en soin et quels enfants n’auront pas cette opportunité. L’étude vise à mieux connaître les critères d’éligibilité à une prise en soins et les solutions imaginées pour pallier le manque patent de moyens. Il s’agit d’une étude prospective et multicentrique d’ampleur nationale qui sera conduite dans des IME (Institut Médico‐Éducatif) et des DAME (Dispositif d’Accompagnement Médico‐Éducatif) répartis sur l’ensemble du territoire français.
La première partie de l’étude, dont le but est de réaliser un état des lieux des facteurs d’éligibilité à un suivi orthophonique, utilisera une méthodologie essentiellement quantitative. Il sera fait en sorte d’inclure des participants d’âges variés (de 4‐5 ans à 20 ans) présentant des capacités intellectuelles couvrant la totalité du spectre de la déficience intellectuelle. Les données collectées seront d’ordre démographique (âge, sexe, niveau socio‐ économique de la famille) et psychométrique (ex. capacités langagières, niveau d’efficience intellectuelle, ampleur des troubles du comportement). Des analyses de régression seront menées pour connaître les variables déterminant la probabilité de bénéficier d’un suivi orthophonique. Des entretiens qualitatifs détaillés seront également conduits auprès des orthophonistes, médecins, chefs de service et éducateurs, afin de mieux connaître le processus de prise décision en matière de soins orthophoniques.
La seconde partie de l’étude aura pour objectif de recenser et d’examiner en détail les solutions existantes, ponctuellement appliquées sur le terrain, destinées à fournir, malgré le manque de moyens en orthophonie, un accompagnement langagier le plus adapté et le plus équitable possible à tous les enfants et adolescents présentant un trouble du développement intellectuel. Cette analyse s’appuiera sur une approche méthodologique principalement qualitative fondée sur des entretiens semi‐structurés auprès d’acteurs tels les parents des enfants et adolescents, les directeurs, les chefs de service, les médecins, les orthophonistes et les membres des équipes éducatives exerçant en IME ou en DAME.
 
−   Détails   sur   le   prix   obtenu   auprès   de   la   fondation   de   l’Université     de          Lille : https://fondation.univ‐lille.fr/projets/les‐projets‐en‐cours/soutenir‐les‐excellences‐ scientifiques‐et‐pedagogiques/besoins‐en‐orthophonie‐des‐enfants‐presentant‐une‐ deficience‐intellectuelle
 

AAC Ingénieur d’études en traitement statistique, Inspé de Poitiers, avant le 6 mars 2024

Dans le cadre du projet Triangle (Travailler avec les Rétroactions Intelligentes d’une Application Numérique de Géométrie pour L’engagement des Élèves), nous recrutons un.e ingénieur.e d’études spécialisé.e en psychologie cognitive et ergonomie.
 
Résumé du projet :
Les enquêtes internationales récentes (TIMSS, 2019) démontrent que les technologies numériques restent encore peu utilisées dans le domaine des mathématiques et de la géométrie, discipline pour lesquelles les élèves éprouvent encore aujourd’hui des difficultés non négligeables. Pourtant de nombreuses études montrent que l’usage des technologies éducatives en mathématiques peut entraîner une augmentation des performances des élèves.
L’objectif du projet TRIANGLE est de consolider une application de géométrie destinée aux enseignants du premier degré (cycle 3 et 4) développée au cours d’un projet antérieur : application IntuiGéo (tutoriel intelligent pour l’aide à l’apprentissage de la géométrie sur tablette avec stylet). Le projet TRIANGLE vise à améliorer l’impact des feedbacks de correction et de guidage fourni par l’application, notamment par l’ajout d’un agent pédagogique virtuel. Il s’agira également d’approfondir nos connaissances sur les effets de ce type d’assistance sur la performance et l’engagement des élèves. Enfin, en termes d’essaimage, des tests seront réalisés sur deux académies (Rennes et Poitiers) et le déploiement d’une version gratuite multiplateforme dans les établissements qui le souhaitent est envisagée à la fin du projet. 
 
Missions :
La personne recrutée participera à la mise place des différents protocoles expérimentaux afin de tester la potentielle plus-value pédagogique de l’amélioration des fonctionnalités de l’application IntuiGéo.
 
L’ingénieur aura pour mission de participer au projet TRIANGLE.  Dans ce cadre, il lui sera demandé de :
  • Concevoir et planifier tout ou partie d’un dispositif expérimental
  • Réaliser plusieurs études expérimentales dans les établissements scolaires partenaires, notamment auprès d’élèves du dispositif ULIS
  • Rédiger des rapports méthodologiques
  • Participer à la rédaction des livrables correspondants
  • Participer aux réunions du projet et aux présentations des résultats
  • Participer à la valorisation et à la diffusion des résultats
Condition de diplôme :
Master 2 psychologie, sciences cognitives ou ergonomie.
 
Compétences requises :
        Maîtrise du recueil et du traitement statistique de données expérimentales
        Maîtrise des méthodologies et outils d’intervention, évaluation et conception
 
Contexte de travail :
 
L’activité s’exercera au sein de l’INSPÉ de de Poitiers. Des déplacements sur l’Académie de Poitiers et quelques déplacements entre Rennes et Poitiers seront à prévoir (pris en charge par le projet).
Rémunération brute mensuelle selon expérience.
 
 
 

AAC Chaire de Professeur Junior CNRS “Inégalités éducatives”, avant le 20 mars 2024

CNRS Biologie (ex INSB du CNRS) ouvre au recrutement en 2024 une Chaire de Professeur Junior (CPJ) sur la thématique des “Inégalités Éducatives”, amenant potentiellement la personne qui sera recrutée à devenir directrice ou directeur de recherche au CNRS au bout des quatre à six ans de son contrat.
Le site de candidature pour cette CPJ, et pour les 52 autres CPJ ouvertes cette année par le CNRS, est accessible via le lien ci-dessous, avec une date limite de candidature fixée au 20 mars prochain. L’examen des candidatures, qui pourra comporter une audition de certain(e)s candidat(e)s, se fera au printemps 2024, pour une prise de fonction en septembre ou octobre 2024.
 
 
Avec cette CPJ, le CNRS souhaite développer la recherche sur les inégalités éducatives dues aux vulnérabilités individuelles d’origine biologique, comme par exemple les troubles des apprentissages, et sur la manière de les compenser. Vous trouverez ci-joint le profil détaillé du poste.
 
Deux Unités Mixtes de Recherche (UMR) du CNRS pourront accueillir cette CPJ (au choix de la lauréate/du lauréat) : 
– le Laboratoire d’Étude de l’Apprentissage et du Développement (LEAD, UMR5022, CNRS et Université de Bourgogne, http://leadserv.u-bourgogne.fr) à Dijon, ou
– le Centre de Recherches sur la Cognition et l’Apprentissage (CERCA, UMR7295, CNRS et Universités de Poitiers et Tours, http://cerca.labo.univ-poitiers.fr) à Poitiers et Tours. 
 
Contact des directions :
– LEAD : Bénédicte Poulin-Charronnat, benedicte.poulin@u-bourgogne.fr
– CeRCA : Christel Bidet-Ildei, christel.bidet@univ-poitiers.fr 
 

AAC Service-Learning Award – Inscriptions ouvertes au concours du projet européen avant le 11 mars 2024

Aix-Marseille Université, en collaboration avec Eurasianet, organise le lundi 8 avril 2024 de 9h30 à 13h le SERVICE-LEARNING AWARD, concours des meilleurs projets de Service-Learning de l’année académique 2023/2024.

Vous suivez des étudiant.e.s ayant mené un projet de Service-Learning ? C’est l’occasion de le défendre avec eux sur la scène locale et européenne et de tenter de remporter une mobilité à Bucarest du 25 au 28 juin 2024. Deux étudiant.e.s, un.e enseignant.e et un.e représentant.e de la société civile ayant participé au projet auront l’opportunité de le représenter lors de ce Forum.

C’est l’occasion pour vous de soutenir les projets créatifs et audacieux de nos étudiants en les accompagnant dans une aventure internationale.

Les équipes doivent candidater avant le 11 mars 2024 pour participer. Retrouvez toutes les conditions de candidature ainsi que le formulaire à remplir sur la page du concours.

 

AAC contrat post-doctoral H/F au LIRIS (Lyon) sur la Conception participative d’une application mobile pour les étudiants autistes

Les étudiants ayant des troubles du spectre de l’autisme (TSA) rencontrent des difficultés quotidiennes dans leur vie au sein de leur établissement universitaire, que ce soit dans la compréhension de l’implicite dans les consignes pédagogiques, dans l’organisation de leur travail et de leur vie étudiante, ou dans leurs interactions avec les différents acteurs, pas toujours formés aux problématiques de l’autisme.

Ces difficultés vont s’exprimer différemment chez chaque étudiant, les profils des jeunes avec TSA étant très variés. L’enjeu est alors de leur apporter une assistance individualisée pour surmonter leurs difficultés.

Descriptif du projet de recherche

L’objectif du projet est de proposer aux étudiants avec TSA une application mobile à installer sur leur téléphone portable, facilitant l’organisation de leurs journées et les interactions avec leurs interlocuteurs. Un profil initial de l’étudiant, issu de l’analyse des besoins effectuée par la mission handicap, permettrait à l’application de s’adapter à ses besoins individuels. L’identification via l’application des situations qui ont conduit à des difficultés au jour le jour permettrait de compléter le diagnostic et de mieux informer les enseignants et les autres acteurs de la vie universitaire des points sur lesquels une adaptation permettrait de réduire les situations problématiques.

Modalités de candidature

Envoyer dès que possible un CV et une lettre de motivation à nathalie.guin@univ-lyon1.fr

Appel à candidature complet

 

AAC Post-doctorant Université Grenoble, labo Psychologie et NeuroCognition, à parti du 1er avril 2024

Appel à candidature pour un recrutement de Post-doctorant-e
durée : 1 an
à partir du 01/04/2024.
Profil: Sciences Cognitives et modélisation

 

Projet de recherche :
Modélisation de l’apprentissage de la lecture
 
Laboratoire d’accueil:
Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition (LPNC, UMR 5105)
Université Grenoble-Alpes, Grenoble.

 

Rattachement:
Equipe Langage du LPNC, Projet TRANS3
Encadrants : Sylviane Valdois (DR CNRS) et Julien Diard (CR CNRS)
Collaboration: Alexandra Steinhilber (post-doctorante); Emilie Ginestet (post-doctorante); Camille Charier (doctorante)

 

Date limite de réponse :
3 mars 2024
 
Détail de l’offre et candidature :
 

AAC thèse financée à partir de septembre 2024 pour 3 ans

Appel à candidature – Thèse de doctorat financée à partir de septembre 2024 sur 3 ans
Projet de recherche: En 1985, le ministre de l’Éducation Nationale français fait voter une loi visant à amener 80% d’une classe d’âge au baccalauréat. C’est en 2012 que pour la première fois 85% d’une génération décroche le sésame, tous bacs confondus. Une fois en 1° année de licence, 44% des étudiants passent en 2° année, 13.3% se réorientent -dont 3.8% à l’université, et 16.7% sortent sans diplôme (BO, 2022). Les raisons de l’échec massif en L1 sont multiples dont l’engagement et la procrastination académique. En effet, l’engagement académique est positivement associé aux performances et au bien être étudiant. Il est négativement associé au décrochage académique (pour la France voir par exemple Pirot & De Ketele, 2023), et à la procrastination (Tacca-Huamán et al., 2021). En revanche, la procrastination à des effets délétères sur la performance académique (Martinie et al., 2022) et la santé mentale (Bu et al., 2021).
Dans le cadre universitaire, les étudiants sont confrontés à de multiples facteurs de stress (Bergin & Pakenham, 2015). Leur état interne est caractérisé par des niveaux élevés de détresse psychologique (Stallman, 2010), qui peut influencer leurs comportements. Pour réussir à persister dans des conditions difficiles, les étudiants doivent donc gérer leurs états internes et la façon dont ils y parviennent peut impacter leur engagement et leur tendance à procrastiner. Conformément à cette idée, il a été observé que la flexibilité psychologique (habilité à faire face aux états internes de façon constructive c’est-à-dire sans qu’ils deviennent envahissants et perturbants) est positivement liée à l’engagement des étudiants et négativement à leur tendance à procrastiner (Hailikari et al., 2021 ; Martinie et Shankland, in press).
Par ailleurs, les croyances que les étudiants ont dans leurs capacités à atteindre leurs objectifs (i.e. auto-efficacité) sont liées à leurs comportements académiques. En effet, l’auto-efficacité est associée positivement à l’engagement (Heo et al., 2022) et négativement à la procrastination (da Silva et al., 2020). Récemment, une relation positive entre flexibilité psychologique et auto-efficacité a été observée (Schéle et al., 2020 ; Martinie et Shankland, en révision). Elle pourrait s’expliquer par le fait que les individus présentant des niveaux élevés de flexibilité psychologique seraient moins sujets aux ruminations (par exemple en ce qui concerne leurs notes) et à l’anxiété (par exemple en ce qui concerne les examens). En somme, ils auraient moins d’anxiété académique car ils sont capables de se décentrer de leurs états internes et de se concentrer sur leurs objectifs d’étude (Aydin & Yerin Güneri, 2022 ; Hayes et al., 2006). Par conséquent, lorsqu’ils sont confrontés à des défis académiques, ils ne se retrouveraient pas à 1) faire face au défi et 2) gérer leur anxiété académique. Ainsi, ils auraient des ressources cognitives suffisantes pour atteindre la réalisation de leurs objectifs. Leurs expériences de maîtrise liées à la réalisation de leurs objectifs pourraient à leur tour augmenter leur niveau d’auto-efficacité et ainsi favoriser leur engagement dans les études et diminuerait la tendance à procrastiner. Ceci aurait un impact positif sur leur performance. Dans ce contexte, nous émettons l’hypothèse que le sentiment d’auto-efficacité est une variable médiatrice dans la relation flexibilité psychologique et comportement académique.
L’objectif de la thèse consistera à étudier cette relation de médiation dans deux contextes académiques différents, à savoir un contexte dans lequel les demandes académiques sont plus fortes en fin de semestre qu’en début et un contexte dans lequel elles sont continues sur le semestre. Le premier contexte fait référence aux universités qui ne sont pas encore passées à l’approche par compétences, alors que le deuxième fait référence aux universités qui y sont passées. L’approche par compétences implique une évaluation continue de tous les enseignements tout au long du semestre avec la multiplication du nombre d’évaluation. La première étude s’intéressera à l’engagement cognitif (i.e. investissement dans les apprentissages et utilisation de stratégies d’apprentissage), la deuxième à l’engagement comportemental (i.e. effort académique et persévérance lors de la planification et de la réalisation d’activités d’apprentissage), la troisième à l’engagement émotionnel (i.e., réactions émotionnelles positives en contexte académique) et la quatrième à la procrastination.
Encadrement de la thèse : MA Martinie (Université de Poitiers, Laboratoire CeRCA UMR 7295 – CNRS) et R. Shankland (Université Lumière Lyon 2, Laboratoire DIPHE (Développement, Individu, Processus, Handicap, Éducation)
Attentes : Il est attendu que l.e.a futur.e doctorant.e soit titulaire d’un Master de Psychologie. Une bonne connaissance des méthodes de recherche quantitative en psychologie est demandée. Nous attendons de bonnes capacités rédactionnelles en français comme en anglais (niveau B2 selon le cadre européen commun de référence pour les langues) ; et une bonne connaissance des outils d’analyse des données tels que les modèles de régression, les modélisations structurelles.
Le.la candidat.e devra travailler en équipe tout en faisant preuve d’autonomie.
Les missions confiées dans le cadre de ce projet seront :
–  Réaliser un état de l’art en lien avec la problématique
–  Participer au montage des dossiers éthiques (comité éthique universitaire)
–  Élaborer une méthodologie de recherche permettant de répondre aux hypothèses (approches quantitative – questionnaires)
–  Assurer le recueil et le traitement des données
–  Analyser les résultats
–  Publier des travaux dans des revues internationales de haut niveau et indexées Scimago
–  Soutenir sa thèse sous condition de remplir les critères de qualification de la section 16
Il sera par ailleurs demandé au.à la doctorant.e de présenter ses résultats sous forme de communications (en français et en anglais) dans les colloques du champ disciplinaire, mais également lors des séminaires au sein du laboratoire. Il.elle devra également contribuer aux événements de valorisation et diffusion de la recherche au titre de l’Université de Poitiers (par ex., ma thèse en 180 secondes, fête de la science, etc.).
 
Savoirs-être attendus :
– Motivation
– Autonomie
– Capacité d’adaptation
– Curiosité et ouverture à plusieurs méthodes de recueil et traitement des données.
– Organisation et Méthode
– Rigueur
– Qualité relationnelle notamment avec les participants aux études

Durée prévue du contrat : 3 ans
Pour candidater : Si vous souhaitez candidater, merci d’envoyer votre CV complet, vos notes de Master 1 et Master 2 ainsi qu’une lettre de motivation à marie.amelie.martinie@univ-poitiers.fr  et rebecca.shankland@univ-lyon2.fr
 

AAC pour Summer School in European Education Studies, 2024 edition

It is now open the call for participation for the 2024 Edition of the Summer School in European Education Studies. The 2024 edition of SUSEES will be held at the MISHA, Université de Strasbourg, France, from 1st to 5th July 2024. Participants will be involved in a 5 days and 40 hours module where renowned scholars from the field of educational research will be asked to present and discuss specific theories and related methodological developments and demonstrate how these are used in their own work on European education. To apply send your CV, a letter describing your current main research project, and your motivation in participating to SUSEES to the following email address: susees2017@gmail.com by 31st March 2024. The SUSEES Committee will select candidates and confirm acceptance by 15th April 2024. Registration is due by 30th April 2024. SUSEES 2024 has no fees. For further information, please visit the SUSEES website (www.susees.eu), look at the call and contact the SUSEES Team at the following email address: susees2017@gmail.com

Appel à candidature complet

AAC Poste de professeur.e HEP Vaud associé.e, Promotion de la santé par le mouvement en milieu scolaire, avant le 5 fév. 2024

Il paraît au concours un poste de professeu.e HEP associé.e sur la promotion de la santé par le mouvement en milieu scolaire.
 
Vous trouverez de plus amples informations sur la plateforme de recrutement de la HEP :
 
La deadline de postulation est fixée au 5 février 2024.
 

AAC Bourse aux projets de culture scientifique d’Aix-Marseille Université, avant 31 déc. 2024

Objet de la bourse :
La Bourse aux projets de culture scientifique d’Aix-Marseille Université a pour vocation de soutenir les initiatives de diffusion de la recherche portées par une structure de recherche.
Elle permet d’accompagner, chaque année, un ou plusieurs projets culturels sur des thématiques, démarches ou résultats de recherche. Le(s) projet(s) qui bénéficiera/bénéficieront de ce soutien viendra/viendront diversifier et enrichir la programmation annuelle de culture scientifique d’Aix-Marseille Université.
L’appel à propositions est ouvert à tout type de format de médiation : événement, vidéo, atelier d’expérimentation…
Le(s) projet(s) retenu(s) devra/devront être destiné(s) au « tout public » : familles, adultes, scolaires… et devra/devront être en accès gratuit pour les publics. Pour la réalisation de ressources (vidéo, ouvrage…), les modalités et droits de diffusion devront être précisés dans le dossier de candidature. Pour un dépôt dans la plateforme « science o thèque », la ressource devra être libre et gratuite.
Tous les secteurs disciplinaires d’Aix-Marseille Université sont invités à candidater. Les démarches, interactives avec le public, interdisciplinaires et partenariales entre acteurs universitaires (services, composantes, associations étudiantes…) sont encouragées.
Les projets de sciences et recherches participatives seront particulièrement appréciés par le jury.
Des conseils en médiation et en communication par la cellule de culture scientifique seront proposés aux porteurs de(s) projet(s) retenu(s).

Le(s) projet(s) doit/doivent être mis en œuvre pendant l’année 2024 et terminé avant le 31 décembre 2024.

Formulaire de candidature

Plus d’infos

 

Recherche vacataire pour le projet métacognition sur Marseille, avant 1er mars 2024

Voici une offre de recrutement pour des assistants de recherche dans le cadre d’un projet visant à former les enseignants de maternelle à développer la métacognition de leurs élèves dans une perspective de réduction des inégalités éducatives, porté par le Laboratoire de Psychologie du Développement et de l’Éducation de l’enfant (LaPsyDÉ, CNRS, Université Paris Cité).

Offre détaillée

 

AAC post-doctorat Toulouse, janv.-mars 2024

Dans le cadre d’un un appel à manifestation d’intérêt sur le thème “Enseignement et Numérique”, l’Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT) ainsi que 15 autres partenaires issus de l’enseignement supérieur et secondaire, de laboratoires de recherche, d’entreprises et d’associations ont portés collectivement un projet intitulé : “Vers des pratiques numériques d’enseignement éclairées par les sciences cognitives”. Ce projet propose de concevoir une pluralité de dispositifs de formation et d’accompagnement des enseignants aux usages pédagogiques du numérique autour de deux valeurs centrales : ● La pédagogie evidence-based : promouvoir des usages pédagogiques du numérique dont l’effet positif sur les apprentissages est appuyé par la recherche, ● Former, accompagner, outiller. Former les enseignants ne suffit pas à transformer les pratiques : il faut les accompagner au quotidien et outiller pour rendre les bonnes pratiques rapides à appliquer.

Le/la candidat(e) devra être titulaire d’un doctorat en psychologie des apprentissages

multimédias / de l’éducation / psychologie cognitive ou d’ergonomie cognitive. Le candidat

devra avoir une expérience sur la mise en place d’expérimentations randomisées en

laboratoire et/ou en contexte écologique.

L’équipe d’accueil étant une équipe informatique, il est préférable que le candidat ait de

l’appétence pour le numérique éducatif et notamment pour les interactions

humain-machine. Cependant il n’est pas attendu de compétences en développement

logiciel (un développeur est associé au projet et prendra en charge ces aspects).

Merci d’envoyer votre candidature à :

 jean-francois.parmentier@irit.fr  franck.silvestre@irit.fr

Le dossier de candidature doit être composé de documents suivants :

● Un CV avec la liste des publications ;

● Une lettre de motivation ;

● Le rapport de soutenance de la thèse et les rapports des rapporteurs (si la thèse est déjà soutenue) ;

● Des lettres de recommandations ou des contacts d’une à trois personnes pouvant donner un avis sur vos activités de recherche. Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter.

Appel complet

 

 

AAC contrat post-doctoral AMPIRIC “Compétences Mathématiques”, avant 18 janv. 2024

Le pôle pilote Ampiric (Aix-Marseille – Pôle d’Innovation, de Recherche, d’enseignement pour
l’éduCation), coordonné par Aix-Marseille Université, lance un appel à candidature pour financer un contrat post-doctoral d’un an renouvelable une fois, fléché sur les travaux de l’axe 2 de son équipe pilote « Compétences Mathématiques ».
Ampiric vise à améliorer les performances des élèves, notamment ceux faisant face aux plus grandes difficultés scolaires, dans leurs apprentissages des savoirs fondamentaux, en oeuvrant à une meilleure compréhension des processus d’enseignement-apprentissage en soutenant des recherches fondamentales et/ou finalisées par les besoins de l’éducation et de la formation (Cf. résumé du projet en annexe 1 et projet accessible à l’adresse https://www.univ-amu.fr/ampiric).
Le pôle s’appuie sur un périmètre scientifique interdisciplinaire composé de 23 laboratoires (annexe 2), et se fonde sur une meilleure articulation entre la recherche, la formation et le terrain, afin de faire émerger des cercles vertueux de production et de transfert de connaissances, et de favoriser le déploiement d’une dynamique de communautés de pratiques, ayant à cœur l’amélioration des apprentissages pour tous.

Appel complet