Archives pour la catégorie Lectures / Readings

Revue d’histoire du XIXe siècle – Les écoles du peuple à l’ère des révolutions (1815-1880)

Couverture RH19-55 2017

Deuil

Dossier

Poursuivre en doctorat et faire vivre les liens Recherche-Formation-Terrain. Exemple.

 

Maxime Travert, enseignant-chercheur à l’ESPE d’Aix-Marseille est avec Jean Griffet, enseignant-chercheur à la Faculté des Sciences du Sport, co-directeur de la thèse de Colin Gatouillat, doctorant à l’ISM. Un exemple de collaboration.

Du M2 au Doctorat
Depuis plusieurs années, Maxime Travert et Jean Griffet, membres de l’équipe « Contextes, Motivation et Comportements » à l’Institut des Sciences du Mouvement E.-J. Marey, cherchent à sensibiliser les étudiants à leurs travaux de recherche sur la pratique physique de loisirs des jeunes.

L’ambition est d’attirer des étudiants afin qu’ils poursuivent leurs études en doctorat autour de cet objet d’étude.

Ce fut le cas de Colin Gatouillat, actuellement en thèse au sein de l’équipe, qui s’inscrit totalement dans cet axe de travail. Après une réflexion commune menée avec ses directeurs, il a été décidé qu’il centrerait son activité de recherche sur « l’étude du processus de desportivisation chez des adolescent(e)s de collège et lycée ».

Le partage de la réflexion
La collaboration entre un directeur de thèse et son doctorant repose sur des échanges réciproques. La relation est à la fois horizontale et « nourricière » mais aussi verticale et « normative ». Nourricière parce qu’elle débouche, grâce à des échanges permanents, à un enrichissement mutuel. Et normative parce qu’elle s’inscrit dans un cadre qui fixe cette rencontre autour d’un certain nombre d’obligations institutionnelles : séminaires, communications, publications, etc.

Dans cet exemple particulier, cette relation est renforcée dans la mesure où Maxime, Jean et Colin partagent une culture commune forte puisqu’ils travaillent sur une problématique commune et qu’ils sont également enseignants d’EPS. C’est cette raison qui les amène à valoriser les résultats de leurs travaux en direction des acteurs du système éducatif et plus particulièrement des professeurs d’EPS.

Dans le cadre de leur thèse, les doctorants doivent réaliser des articles (scientifiques et de valorisation), participer à des colloques de recherche, à des formations, (etc.) afin de pouvoir soutenir leur thèse. Ils sont accompagnés au jour le jour dans cette démarche par leur(s) directeur(s) de thèse.

Recherche – Formation – Terrain
Le lien entre la recherche, la formation et le terrain se fait par la valorisation de la recherche. Par exemple, dernièrement, Maxime Travert et Colin Gatouillat ont rédigé un article intitulé « L’engagement de l’élève en EPS. Les rapports aux cultures sportives », dans l’ouvrage L’engagement de l’élève en EPS. D’une approche pluridisciplinaire aux perspectives professionnelles (Dossier EPS n°85, éditions Ep&s, 2017). Dans cet article, ils définissent la notion d’engagement dans le cadre des cultures sportives, réalisent une revue de question sur ce thème, et avancent des propositions professionnelles.

Maxime Travert est maître de conférences HDR à l’Institut des Sciences du Mouvement (ISM), unité de recherche faisant partie de la Structure Fédérative d’Études et de Recherches en Éducation (SFERE Provence). Il est également responsable du parcours EPS à l’ESPE d’Aix-Marseille.

Jean Griffet est Professeur des Universités au sein de l’Institut des Sciences du Mouvement E.-J. Marey, à la Faculté des Sciences du Sport.

Colin Gatouillat est professeur agrégé d’EPS et doctorant à l’Institut des Sciences du Mouvement E.-J. Marey. Il représentera AMU à la finale nationale du concours « Ma thèse en 180 secondes » (MT180) le mercredi 13 juin prochain à Toulouse et sera membre du jury de notre concours mon mémoire MEEF en 180 secondes (MMM180) le 20 juin 2018.

Jean Griffet, Maxime Travert, Colin Gatouillat

21 millions de ressources de 19 éditeurs internationaux et francophones accessibles

« Depuis le mois de mars, les articles de la plateforme ISTEX sont signalés sur FOCUS par un bouton d’accès au texte intégral « Accessible via ISTEX ». Ce sont plus de 21 millions de ressources de 19 éditeurs internationaux et francophones qui sont donc dorénavant disponibles d’un simple clic sur la plateforme FOCUS. (…)

Continuer la lecture de 21 millions de ressources de 19 éditeurs internationaux et francophones accessibles 

Présentation « La France des Belhoumi », jeudi 17 mai à 18h à la librairie Goulard (Aix-en-Provence)

Stéphane Beaud présentera son dernier livre, La France des Belhoumi,
jeudi 17 à 18h à la librairie Goulard à Aix-en-Provence.
http://www.librairiegoulard.com/agenda.php?agenda=3324

Il interviendra aussi sur un aspect de ce travail vendredi 18 au colloque Terrains et chercheurs sous surveillance qui se tient jeudi à l’IEP d’Aix et vendredi à la MMSH : https://terrains.sciencesconf.org/

Continuer la lecture de Présentation « La France des Belhoumi », jeudi 17 mai à 18h à la librairie Goulard (Aix-en-Provence) 

Les Actions Marie Sklodowska-Curie (A.M.S.C.)

Le programme  A.M.S.C., consacré aux ressources humaines et à la mise en valeur des carrières des chercheurs du public et du privé, connaît un succès toujours grandissant auprès de la communauté scientifique. Les clefs de sa réussite se résument en trois caractéristiques : programme blanc, formation, mobilité.

Continuer la lecture de Les Actions Marie Sklodowska-Curie (A.M.S.C.) 

De nouveaux tutoriels pour le dépôt dans HAL

Le CCSD et l’INIST proposent de nouveaux tutoriels pour vous aider à déposer dans HAL :

Comment qualifier mon fichier : fichier auteur ou fichier éditeur ?
Comment ajouter des données supplémentaires
Comment appliquer une durée d’embargo
Où stocker des fichiers volumineux
Que sont les Article Processing Charges (APC)
Les licences Creative Commons

Continuer la lecture de De nouveaux tutoriels pour le dépôt dans HAL 

Enseigner l’histoire à l’heure de l’ébranlement colonial. Soudan, Égypte, empire britannique (1943-1960)

Vient de paraître

Enseigner l’histoire à l’heure de l’ébranlement colonial.
Soudan, Égypte, empire britannique (1943-1960)

Iris Seri-Hersch

Paris, Karthala-IISMM, 2018, 384 p.

Alors que les combats de la Seconde Guerre mondiale achevaient de dissoudre le mythe de la supériorité de l’homme blanc, le Soudan était disputé par ses deux maîtres officiels, la Grande-Bretagne et l’Égypte. Le territoire s’acheminait-il vers l’indépendance ou une union politique avec son voisin méditerranéen ? La rivalité anglo-égyptienne, couplée à un impérialisme britannique soucieux de « préparer » les sociétés africaines à la souveraineté nationale, déboucha sur l’unification hâtive du Nord et du Sud-Soudan en 1947. Parvenues à des positions de pouvoir une décennie avant l’indépendance (1956), les élites du Nord s’attachèrent à faire du Soudan, pays à forte pluralité ethnolinguistique et religieuse, un État-nation arabe et musulman.

Continuer la lecture de Enseigner l’histoire à l’heure de l’ébranlement colonial. Soudan, Égypte, empire britannique (1943-1960) 

Le magazine Mondes Sociaux vient de mettre en ligne 4 nouveaux articles.

– Magali Ballatore, « Peut-on vraiment parler de ‘génération Erasmus’ ? ». Le programme européen Erasmus ne concerne en fait que 10% des étudiants. On semble bien loin du cliché de la « génération Erasmus »… https://sms.hypotheses.org/11191

Continuer la lecture de Le magazine Mondes Sociaux vient de mettre en ligne 4 nouveaux articles. 

L’engagement de l’élève en EPS – Sous la direction de : Maxime Travert (ISM) et Olivier Rey (ISM)

Résumé :
 Les constats sont unanimes : les élèves ont du mal à s’engager dans les activités proposées en EPS, à maintenir un niveau d’investissement suffisant et à atteindre les transformations visées. Or, comme l’affirme François Dubet dans sa préface, « sans engagement du sujet, il n’y a tout simplement pas d’apprentissage ». L’engagement de l’élève est au cœur des problématiques d’enseignement, et plus encore en EPS où les corps sont mobilisés dans leur globalité.

Parce qu’il relève d’un processus complexe, l’engagement est un concept pluriel, nécessitant des éclairages multiples. C’est la raison pour laquelle 38 spécialistes issus de différents champs scientifiques ont été sollicités pour interroger l’engagement en EPS selon trois axes : l’élève et ses possibilités corporelles, l’élève et ses disponibilités pour apprendre, l’élève et son environnement éducatif. Centré sur une thématique originale, chaque chapitre propose des éléments de définitions, un état des lieux des connaissances et des perspectives professionnelles.

Qu’il s’agisse d’effort réel et perçu, des déterminants neuro-biomécaniques, de surpoids et d’obésité, des perceptions de soi, du partage social des émotions, de la nature du risque, des rapports aux cultures sportives ou encore de l’usage du vidéo-feedback, cet ouvrage présente une synthèse inédite des recherches menées en STAPS et de leur exploitation possible dans la leçon d’EPS. Il s’adresse plus particulièrement aux formateurs, aux enseignants d’EPS et aux étudiants en passe de le devenir. Tous y trouveront des connaissances actualisées et des pistes d’intervention concrètes au service de la réussite de tous.  Continuer la lecture de L’engagement de l’élève en EPS – Sous la direction de : Maxime Travert (ISM) et Olivier Rey (ISM) 

Journée de diffusion pluridisciplinaire «Regards croisés sur les réfugiés»

Mardi 3 avril de 9h à 17h
ESPE d’Aix-Marseille Université – Site Marseille Canebière

Le projet européen Erasmus+ XENIOS ZEUS réunit des équipes grecques, italiennes et françaises autour de la question de l’accueil des réfugiés. L’ESPE d’Aix-Marseille, partenaire de ce projet, organise une journée pluridisciplinaire qui vise à croiser les regards sur l’intégration linguistique et sociale des réfugiés en Europe et au-delà. Cette rencontre offrira l’occasion de présenter l’état des réflexions et des avancées scientifiques sur le sujet.

Programme de la journée

Inscription gratuite obligatoire

Affiche

Contact : Anais Trémège

Si vous souhaitez en savoir plus sur le projet Erasmus+ XENIOS ZEUS: http://www.xenioszeus.kmaked.eu/index.php/en/3-welcome-to-zeus-en

 

Vient de paraître : L’obsession communale -La Calle, un territoire de colonisation dans l’Est algérien (1884-1957) Christine MUSSARD

Aix-en-Provence, PUP, Collection Le temps de l’histoire, 356 p.

Le modèle communal français sert de référent à l’organisation administrative du territoire de l’Algérie française. Dans les années 1880, l’espace conquis a vu se multiplier une déclinaison d’entités communales diverses, dont la commune mixte. Pour ses concepteurs, la création de cette circonscription a une visée singulière : étendre la colonisation dans l’intérieur du pays par l’accroissement du peuplement européen dans des villages ; favoriser le contact entre colons et colonisés et développer une « éducation civique » de ces derniers. Constructions transitoires vers des commune de plein exercice, telles qu’elles existent en métropole, les communes mixtes perdurent néanmoins jusqu’en 1956, soit près de dix ans après leur mort institutionnelle. Continuer la lecture de Vient de paraître : L’obsession communale -La Calle, un territoire de colonisation dans l’Est algérien (1884-1957) Christine MUSSARD 

L’apprentissage mixte pour les formateurs d’enseignants en Asie et en Europe (BL-TEAE)

BLTEAE est un projet de renforcement des capacités des formateurs d’enseignants à travers l’apprentissage mixte (blended learning) basé sur des théories constructivistes innovantes. Cette méthode mixte est développée pour encourager l’apprentissage collaboratif des formateurs d’enseignants dans quatre pays européens (France, Belgique, Danemark, Estonie) et quatre pays asiatiques (Malaisie, Bangladesh, Bhoutan, Pakistan). Les membres de cette communauté travaillent sur les pratiques de formation à l’enseignement à l’aide d’ePortfolios et de vidéos. Continuer la lecture de L’apprentissage mixte pour les formateurs d’enseignants en Asie et en Europe (BL-TEAE)