AAC Journées d’étude pluridisciplinaire “Jeunes et employeurs : des attentes en emploi et des représentations inconciliables?”, 7-8 Nov. 2024, Nantes

 À la suite de la crise Covid, l’activité économique reprend et les entreprises ont besoin de recruter. D’après les chiffres de la Dares, les tensions en 2021 concernent « pratiquement tous les métiers » : sept métiers sur dix sont en tension forte ou très forte (Niang et al., 2022). 

Un nombre important de travaux mettent en avant le problème d’inadéquation entre la formation des jeunes entrants sur le marché du travail et les besoins des entreprises (Frétigné, 2011 : Giret et al., 2005 ; Couppié et al., 2009, etc.). Ce constat rejoint une majorité de travaux portant sur les questions d’employabilité et du lien formation emploi qui supposent que les difficultés de recrutement sont avant tout liées à une offre de travail peu ou mal formée, voire inadaptée (Estrade, 2013 ; Fondeur & Zanda, 2009). Ces journées d’étude ont cependant pour objectif d’interroger d’autres phénomènes jusqu’à présent moins étudiés, mais qui pourraient aussi expliquer ce contexte de forte tension et de difficultés de recrutement. 

Nous proposons deux grands axes. Le premier vise à chercher des pistes d’explication à partir de la façon dont les jeunes se représentent les attentes des employeurs et dont ils valorisent leurs compétences qu’ils pensent utiles pour leur insertion professionnelle. En outre, les premières expériences en emploi peuvent être source de désillusion, en particulier parce que l’activité n’est pas celle que les jeunes se représentaient. Le deuxième axe interroge les employeurs et leurs représentations de la jeunesse ainsi que les critères qu’ils valorisent à l’embauche. Leurs stratégies pour attirer et garder les salariés seront aussi à interroger. Les nouvelles formes d’organisation du travail répondent-elles aux attentes et aux profils des jeunes ? 

Les propositions de communications de 4000 signes maximum (espaces et bibliographie compris) devront présenter l’ancrage disciplinaire, la problématique de recherche, la méthodologie, et les éléments centraux du développement. Les propositions peuvent provenir des différentes disciplines s’intéressant aux jeunes et au travail (économie, sciences de l’éducation et de la formation, sciences de gestion, sociologie, psychologie). Nous encourageons les communications de jeunes chercheurs et chercheuses (doctorant·es, post-doctorant·es, ATER, chercheur/ses sans poste, etc.). Les propositions peuvent porter sur la France ou sur tout autre pays où ces questions trouvent une résonnance. Une attention particulière sera portée aux communications qui proposent une confrontation des regards entre les entreprises et les jeunes. Les réponses à cet appel à communications doivent être envoyées 5 

avant le 15 mai 2024 à arthur.imbert@univ-nantes.fr et ines.albandea@univ-nantes.fr. Une réponse sera apportée à chacun·e avant la fin du mois de juin. 

Appel complet

 



Citer ce billet
aureliepasquier (2024, 15 février).  AAC Journées d’étude pluridisciplinaire “Jeunes et employeurs : des attentes en emploi et des représentations inconciliables?”, 7-8 Nov. 2024, Nantes. Les Carnets de SFERE-Provence. Consulté le 25 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vues

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.