Appel à candidature pour un projet de Contrat Doctoral

Date limite 17 mai

Cadre : projet DREAM*U (https://www.univ-amu.fr/fr/public/pia3-projet-dream-u )

Conditions d’un contrat doctoral : voir ED 356 (https://ecole-doctorale-356.univ-amu.fr/fr/futur-doctorant/financements ) et ED 372 (https://ecole-doctorale-372.univ-amu.fr/fr/futur-doctorant/financements )

OBSERVATION ET ÉTUDE DE L’INTÉGRATION DE DEUX DISPOSITIFS NUMÉRIQUES (CV-CREA ET ECHOS) DANS CERTAINS PARCOURS DES LICENCES AMU

1. La thématique de la thèse et ses attendus
Observer l’usage des outils CV-CREA et ECHOS conçus pour formuler, valider et valoriser des compétences tout au long de la vie et, principalement, dans le cadre des études au sein d’AMU.
Ce projet de thèse s’inscrit dans la continuité et en appui des deux projets financés sur le Fonds d’intervention pédagogique d’AMU par la DEVE et l’INSPE (les dispositifs numériques CV-CREA et ECHOS).
Le terrain d’observation prévu : les dispositifs seront déployés dans l’UE ProMEEF qui se décline sur les 2 années de licence, dans plusieurs parcours de l’université.
La question principale de cette thèse est d’observer et étudier l’intégration de ces dispositifs CV-CREA et ECHOS dans les UE ProMEEF des parcours de licences et l’usage effectif de ces outils auprès des étudiants concernés et d’en évaluer l’impact sur le développement et la valorisation des compétences acquise par les étudiants.
L’hypothèse générale est la suivante :
L’utilisation des outils numériques visant à faciliter et renforcer la valorisation des compétences acquises par les étudiants modifie :

  1. L’engagement des étudiants dans leurs études
  2. Leur estime de soi
  3. Leur rapport aux études et aux savoirs
  4. Leur relation aux autres et au monde

Cette thèse pourrait interroger d’autres points parmi lesquels :

  • Comment s’intègre cette forme particulière d’évaluation des compétences dans la licence qui accueille l’UE ProMEEF (opérationnalisation et conformité de cette évaluation avec l’ensemble des licences AMU) ?
  • Quelle perception de ces outils par les étudiants (usage ? pertinence ? régulation de leurs apprentissages ? capitalisation envisagée)
  • Quelle continuité entre les évaluations des UE ProMEEF sur les trois années de formation (hybridation de l’évaluation [notes vs APC au sein des licences concernées] en L3, à l’entrée en MEEF et dans la poursuite du parcours MEEF) ?
  • Quelle influence ces modalités d’évaluation peuvent avoir sur les apprentissages et la conception du métier d’enseignant ?
  • Quelle valorisation apportent ces outils aux étudiants, futurs enseignants ?
  • Quelle visibilité de la valorisation ECHOS dans le CV-CREA ?
  • Quelles finalités pour les étudiants ?

2. L’articulation de cette thématique avec le projet DREAM*U (Sciences éducation – apprentissage & formation universitaires)
Le projet s’inscrit dans les deux premiers axes de DREAM*U :

  • Axe 1 : Facteurs de réussite et de développement de l’autonomie des étudiants en licence dans la gestion de leur projet personnel et professionnel. Le projet consiste à suivre l’appropriation, l’usage et l’impact de ces outils numériques de formulation, validation et de valorisation des compétences dans les UE Promeef des années de licence.
  • Axe 2 : Évolution des conceptions et des pratiques enseignantes en licence (APC, pratiques de pédagogie active, changement de posture, usage du numérique, …). Il s’agit de mesurer l’efficience de ces outils numériques associés à l’APC dans le changement de posture des étudiants, futurs enseignants (et des enseignants) et leur préparation à l’entrée dans la formation des métiers de l’enseignement et de l’éducation.

3. L’encadrement prévu
a. Les laboratoires d’accueil

  • ADEF (apprentissage, didactique, évaluation, formation), ED 356
  • LEST (Laboratoire d’économie et de sociologie du travail), ED 372

b. Les encadrant·e·s

  • Éric Tortochot, maître de conférences en sciences de l’éducation, co-porteur avec P. Terrien et A. Demeester de projets FIP (CV-CREA [2019] et ECHOS [2021]), sur la valorisation de l’évaluation par compétences à AMU)
  • Pascal Terrien, professeur des universités en sciences de l’éducation, ADEF
  • Valérie Campillo, maîtresse de conférences en Informatique, LEST, ayant une expertise en matière d’usage pédagogique du numérique dans l’enseignement supérieur.
  • Anne Demeester, maîtresse de conférences en sciences de l’éducation, ADEF, chargée de mission APC INSPE, ayant une expertise en APC dans l’enseignement supérieur

Le.la doctorant.e bénéficiera de l’expertise complémentaire de ces 4 chercheur.e.s.

  • Pascal Terrien et Valérie Campillo co-dirigeront la thèse,
  • Anne Demeester sera référente APC pour le doctorant, et pourra l’associer aux réunions et activités en lien avec la mise en oeuvre de l’APC dans AMU, facilitant l’articulation entre UE ProMEEF et parcours MEEF
  • Eric Tortochot sera co-encadrant et l’associera aux travaux menés avec l’entreprise LICA.

4. Qui peut postuler (cahier des charges DREAM*U) ?

a. Étudiant.e diplômé·e d’un master avec une formation à la recherche
b. Compétences requises :

  • Lire et parler français et anglais / bon niveau d’anglais (lecture et expression orale)
  • Formation aux analyses quantitatives et/ou qualitatives de données
  • Formation en sciences de l’éducation et/ou intérêt pour les situations de formation et d’apprentissage
  • Approche pro-active des nouvelles technologies (bureautique, réseaux sociaux, …) : maitrise dans leur utilisation (recueil de données, présentation et valorisation des résultats) et intérêt pour l’analyse de leurs pratiques
  • Esprit d’équipe : souhait ou pratique du travail collaboratif

c. Compétences supplémentaires non obligatoires :

  • Expérience de la mise en place de protocoles expérimentaux en situation semi-contrôlée avec l’enregistrement numérique de traces d’activité
  • Compétences en évaluation et en conception participative
  • Connaissance des principes de base de certains appareils de mesures comportementales et physiologiques
  • Connaissance des principes éthiques des études et des méthodes de recueil et collecte de données

Pour ce projet de contrat doctoral, il est attendu, selon le calendrier suivant :
– 17 mai 2021, minuit :

  • Une lettre de motivation explicitant la pertinence du projet de thèse au contexte décrit dans cette fiche ;
  • Une petite revue de littérature (4 ou 5 références) pour poser les fondations d’un cadre théorique ;
  • Une revue des références du candidat (publications, communications, plan du mémoire de Master ou mémoire complet s’il a déjà été soutenu et validé) ;
  • Des suggestions méthodologiques pour mener le projet décrit dans la fiche.

– 31 mai 2021 (date et horaires à confirmer) : une présentation orale des candidats retenus (modalités en présence ou à distance, précisées après sélection des dossiers).

Pour tout renseignement et pour envoi des candidatures, prière de contacter Éric Tortochot par email : eric.tortochot@univ-amu.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.