Appel à communications – L’interculturel par temps de crises – Regards croisés à l’aune des bouleversements contemporains  

Du 26 au 29 octobre 2021

Proposition à soumettre dans « dépôt » sur le site du colloque, jusqu’au 15 mars

Pôle Saint-Jean d’Angély – MSHS Sud-Est – Université Côte d’Azur, Nice

SYMPOSIUM 10

 L’enseignement du français en contexte plurilingue à travers le monde

Ce symposium souhaite aborder la question de l’enseignement du français dans un contexte plurilingue, nécessairement pluriculturel pour éclairer des enjeux didactiques, des pratiques, des effets de la crise sanitaire que nous traversons et la façon dont les recherches s’emparent de ces enjeux.

Nous nous intéressons à l’espace de rencontre entre apprenants de langue(s) première(s) et de culture(s) différente(s) dans les lieux de formation des enseignants et d’enseignement du français, de la maternelle à l’université. Dans de nombreux contextes, les sociétés connaissent une situation de plurilinguisme qui se traduit par la cohabitation de plusieurs langues et du français langue de scolarisation ou langue d’accès à l’enseignement supérieur  (Billiez, Rispail 2003 ; De Pietro, Rispail 2014 ; Bento, Babault, Le Ferrec, Spaëth 2016). Le contact de ces langues crée des situations d’enseignement et d’apprentissage riches et complexes qu’il convient d’étudier pour permettre aux différents systèmes éducatifs de tirer parti des potentialités du plurilinguisme (Alby & Launey, 2007). Quelles sont les caractéristiques de ces contacts de langues-cultures ? Comment les langue(s) cohabitent-elles, en classe, avec la langue française ? Comment fonctionnent les représentations interculturelles respectives ? De quelle(s) manière(s) la médiation se met-elle en place ? Quelle(s) collaboration(s) établissement-famille peut-on envisager en contexte plurilingue ?                                                             

Nous nous interrogerons également sur la nature et les fonctions didactiques des interactions plurilingues à visée d’apprentissage du français (Anciaux, 2017). Dans quelle mesure les contacts de langue au cours des interactions didactiques influencent-ils les processus d’enseignement et d’apprentissage du français ?

Notre objectif est de croiser les regards de professionnels de l’éducation et de chercheurs (didacticiens, sociolinguistes) travaillant selon différentes approches théoriques et issus d’horizons variés. Il s’agit d’identifier les difficultés actuellement rencontrées, les actions mises en œuvre et les perspectives qui se dégagent selon les contextes d’enseignement du français ou de formation des enseignants. En cette période marquée par la lutte contre le virus Covid-19, nous nous intéressons aux initiatives prises pour continuer à enseigner le français en contexte plurilingue, malgré la barrière des confinements et des mesures de distanciation. La note de synthèse « L’éducation en temps de Covid-19 et après », publiée par les Nations Unies en août 2020 déclare que la crise a stimulé l’innovation dans le secteur éducatif. Quels nouveaux modèles d’enseignement du français ont-ils émergé ? Comment relèvent-ils les défis posés par cette nouvelle gestion du temps et de l’espace didactique ?

L’enseignement du français en contexte plurilingue entraîne inévitablement une réflexion sur le développement d’une compétence plurilingue et pluriculturelle chez les apprenants (Coste, Moore, Zarate. 2009). En effet, il paraît difficile d’envisager l’enseignement du français indépendamment des autres langues et d’une réflexion plus générale sur la didactique du plurilinguisme (Bertucci, 2007 ; Candelier, 2008). Quels seront alors les enjeux pour la formation des enseignants ?  

Dans ce symposium, nous souhaitons favoriser une diversité d’approches d’ordre théorique et méthodologique. Trois thématiques structurent les débats que nous désirons soulever :

  1. Les interactions plurilingues en contextes didactiques: leur(s) rôle(s) dans le processus d’enseignement et d’apprentissage du français
  2. Les effets de la crise sanitaire : défis, difficultés et innovations dans l’enseignement du français langue première, seconde ou étrangère   
  3. L’enseignement du français et la didactique du plurilinguisme: éléments de débat

A l’issue du symposium, une table ronde réunira chercheurs et praticiens issus de différents continents et différents contextes linguistiques, pour faire le point sur les enjeux discutés lors des débats.

Bibliographie

  • Alby, S., Launey, M. (2007). Former des enseignants dans un contexte plurilingue et pluriculturel. Dans Léglise, I. et Migge, B. Pratiques et représentations linguistiques en Guyane : regards croisés. IRD Editions.
  • Anciaux, F. (dir.) (2017). Interactions plurilingues en contextes didactiques au Antilles et en Guyane frnaçaise. Paris : Editions Riveneuve.
  • Bailly, S., Boulton, A., et Macaire, D. (2012). Didactique des langues et complexité. En hommage à Richard Duda. Mélanges 33. Nancy : Crapel.
  • Bento, M., Babault, S., Le Ferrec, L., Spaëth, V. (2016). (dir.). Tensions en didactique des langues : entre enjeu global et enjeux locaux. Peter Lang.
  • Billiez, J. (dir.) Rispail, M. (coll.). (2003). Contacts de langue. Modèles, typologies, interventions. L’Harmattan.
  • Bertucci, M.-M. (2007).  Enseignement du français et plurilinguisme. Le français aujourd’hui. 156. 49-56.
  • Candelier, M. (2008). « Approches plurielles, didactiques du plurilinguisme : le même et l’autre ». Les Cahiers de l’ACEDLE, vol.5, n° 1, pp. 65-90.
  • Candelier, M. et alii. (2012). Le Cadre de référence pour les approches plurielles (CARAP) – Compétences et ressources. Strasbourg : Conseil de l’Europe.
  • Castelloti, V. (2017). Pour une didactique de l’appropriation. Diversité, compréhension, relation. Paris : Didier.
  • Coste, D., Moore, D., Zarate, G. (2009). Compétence plurilingue et pluriculturelle. Vers un Cadre Européen Commun de Référence pour l’enseignement et l’apprentissage des langues vivantes. Strasbourg : Conseil de l’Europe.
  • De Pietro, J.-F., Rispail, M. (dir.) (2014). L’enseignement du français à l’heure du plurilinguisme. Namur : Presses Universitaires de Namur.
  • Forget, M.-H. et Sabatier, C. (2014). Contextes et enseignement du et en français au Canada. Dans J.-F. De Pietro et M. Rispail (dir.). L’enseignement du français à l’heure du plurilinguisme. Namur : Presses Universitaires de Namur, 113-125.
  • Gohard-Radenkovic, A. (2011). Plurilinguisme, interculturalité et didactique des langues étrangères dans un contexte bilingue. Peter Lang.
  • Lévy, D. et Zarate, G. (coord.) (2003). La médiation et la didactique des langues et des cultures. Paris : FIPF/CLÉ international (coll. Recherches et Applications / Le français dans le monde).
  • Nations-Unies (2020). Note de synthèse « L’éducation en temps de Covid-19 et après ». Disponible sur Internet.
  • [URL : policy_brief_-_education_during_covid-19_and_beyond_french_pdf],
  • Montagne-Macaire, D. (2008). D’une didactique des langues à une didactique des plurilinguismes. Réflexion pour la recherche. Les Cahiers de l’ACEDLE, vol.5, n°1, 3-38.
  • Moore, D. (2006). Plurilinguismes et écoles. Paris : Didier.
  • Perregaux, C. (2004). Enseigner et apprendre le français en contextes plurilingues : un détour par d’autres langues. Dans La Lettre de l’AIRDF. 35. 53-56.
  • Vatz Laaroussi, M., Kanouté, F. & Rochédi, L. (2008). Les divers modèles de collaboration familles immigrantes-écoles : de l’implication assignée au partenariat. Revue des sciences de l’éducation. 34(2). 291-311.
  • Verdelhan-Bourgade, M. (dir.) (2007). Le français langue seconde : un concept et des pratiques en évolution. De boeck.
  • Zarate, G., Lévy, D., Kramsch, C. (2008). Précis du plurilinguisme et du pluriculturalisme. Paris : Editions des archives contemporaines.

Coordonnatrices à contacter pour toute information :

https://congresaric2021.sciencesconf.org

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.