Appel à contributions Spirale 67 (Janvier 2021)

Le dire du silence

Coordination : Anne-Françoise DEQUIRE – Institut Catholique de Lille – CIREL/PROFEOR EA4354, Université de Lille et Francis DANVERS – Université de Lille, CIREL/PROFEOR EA4354

 

Le mot « silence » est introduit dans la langue française en 1190 (Bloch & Von Wartburg, 2003). Il tire son origine du latin « silentium » et est dérivé du verbe siler signifiant se taire. Dans son sens originel, le silence désigne « l’état de la personne qui s’abstient de parler, le fait de ne pas parler, de ne pas se plaindre ». Pour Le Littré (1762), il est : « une suspension que fait celui qui parle dans la déclamation » (Voltaire, Lettre d’Argental du 17 avril 1762). Dans une utilisation plus courante, le silence se définit par « l’absence de bruit, de sons indésirables ». Il fait l’objet de nombreuses réflexions en philosophie, en psychanalyse, en sociologie, en anthropologie, en histoire, en musicologie, en sciences de l’information et de la communication, en linguistique.

En savoir plus : http://www.spirale-edu-revue.fr/spip.php?article1410


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.