Cognition, éducation, formation tout au long de la vie (CE28) 2018 Projet VAPVISIO

Vers une approche comparative de l’apprentissage/enseignement des langues étrangères par visioconférence pour développer les compétences techno-semio-pédagogiques d’enseignants en formation.

Coordinateur du projet :
Monsieur Marco Cappellini (Laboratoire Parole et Langage)

Notre projet étudie le développement des compétences techno-sémio-pédagogiques (CTSP) pour la formation de formateurs en langue dans des dispositifs numériques employant la visioconférence. La littérature sur les échanges en ligne (ou télécollaboration) présente des résultats concernant d’une part des expériences pédagogiques individuelles et d’autre part la modélisation des CTSP. Néanmoins, à l’heure actuelle il n’existe pas d’étude comparant plusieurs modèles pédagogiques de télécollaboration afin d’identifier les caractéristiques et les potentialités de chacun. De plus, les études existantes ne déploient pas une approche longitudinale du développement des CTSP.
Nous développons une approche comparative de deux modèles de télécollaboration pour comprendre quelles sont les CTSP qui nécessitent une intervention des formateurs pour être développées. Cette approche comparative repose avant tout sur un corpus multilingue et longitudinal. Ainsi, nous visons à recueillir un corpus de données entre deux etandems (français-anglais et français-chinois) et deux télécollaborations basées sur le modèle du Français en (Première) Ligne (enseignement du français et enseignement du chinois). Notre corpus sera composé des interactions en ligne, de données d’oculométrie et d’entretiens d’auto-confrontation.
En ce qui concerne les méthodes d’analyse, nous allons élaborer des catégories d’analyse permettant non seulement la comparaison entre différents modèles pédagogiques et entre différentes langues, mais des catégories qui permettront également de conserver la dimension socioculturelle et la dimension numérique et multimodale des échanges. Pour ce faire, nous mobiliserons des cadres théoriques et méthodologiques relevant de l’analyse conversationnelle, de l’analyse multimodale liée à la sémiotique sociale, d’une approche écologique aux interactions.
Les résultats des analyses permettront d’une part de caractériser chaque dispositif de télécollaboration étudié, d’autre part, par une comparaison méthodologiquement rigoureuse, d’identifier ce qui est commun à un seul modèle pédagogique indépendamment des langues et ce qui est commun à l’enseignement/apprentissage d’une même langue à travers différents modèles pédagogiques.
Les résultats du projet permettront des impacts concernant la pratique de recherche au sein de l’unité de recherche et concernant la pédagogie. Concernant la recherche, le projet permettra, outre de répondre à nos questions de recherche, de fédérer les efforts de plusieurs membres du laboratoire intéressés par les interactions didactiques en ligne. Concernant la pédagogie, les résultats de ce projet permettront de mieux informer la formation de formateurs en langues, notamment pour l’enseignement des langues par visioconférence, ainsi que la mise en place de dispositifs de télécollaboration.

Partenaires LPL Laboratoire Parole et Langage

Aide de l’ANR 170 123 euros
Début et durée du projet scientifique octobre 2018 – 36 mois

Programme ANR : Cognition, éducation, formation tout au long de la vie (CE28) 2018

Référence projet : ANR-18-CE28-0011

Coordinateur du projet :
Monsieur Marco Cappellini (Laboratoire Parole et Langage)

En savoir plus : http://www.agence-nationale-recherche.fr/projet-anr/?tx_lwmsuivibilan_pi2%5BCODE%5D=ANR-18-CE28-0011

L’auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L’ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Projet retenu dans le cadre de l’appel à projet générique 2018 de l’ANR


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.