PIA 3 : des millions pour l’orientation

Marie-Caroline Missir
 PIA 3 : des millions pour l’orientation
// ©  plainpicture/Kimmo von Lüders

Les deux appels à projets « orientation » du PIA 3 ont été présentés le 18 juillet 2018.

Sur fond de mise en œuvre de la réforme de l’entrée dans l’enseignement supérieur, deux appels à projets du PIA 3 dotés de 70 et 10 millions d’euros invitent à repenser les processus d’orientation et à améliorer le continuum bac-3/bac+3.

80 millions d’euros pour améliorer les processus d’orientation. C’est le montant des deux appels à projets « orientation » du PIA 3 (troisième vague du Programme d’investissements d’avenir) opérés par la Caisse des dépôts et déployés par le Secrétariat général pour l’investissement (ex-CGI). Ils étaient présentés mercredi 18 juillet dans les locaux de Cap Digital, le pôle de compétitivité dédié à l’innovation, à Paris. Devant une centaine d’acteurs de l’enseignement supérieur, de la EdTech, et d’associations éducatives, Laurent Buisson, directeur du programme Centres d’excellence au SGI, et Gabrielle Leroux, chef de projet e-education à la Caisse des dépôts, ont détaillé les modalités de dépôt et d’examen des dossiers.

Améliorer l’information sur les filières, les débouchés et les attendus

Doté de 70 millions d’euros, le premier appel à projets vise à améliorer l’information de tous les étudiants sur les filières, leurs débouchés et les attendus, pour les accompagner dans l’élaboration de leurs projets d’orientation. Deux vagues de sélection sont prévues et la date de dépôt des dossiers, initialement prévue en septembre 2018, a été repoussée au début du mois de janvier 2019.

Les projets seront dotés de 1 million d’euros au minimum et doivent être conçus sur une durée de dix ans, avec un abondement de 10 % de la subvention globale par an sur la décennie. « L’idée est de faire passer le message qu’il s’agit donc d’avoir des projets structurants. L’objectif est de créer à l’échelle de chaque territoire un continuum d’information et d’accompagnement autour du –3/+3 et de renforcer la coordination entre les acteurs du scolaire et du supérieur. », détaille Gabrielle Leroux.

Toujours pour cet appel à projets, le porteur doit obligatoirement être un établissement d’enseignement supérieur, public ou privé à but non lucratif, ou un groupement d’établissements dotés de la personnalité morale. La dimension territoriale des projets est prépondérante, insiste encore Gabrielle Leroux. Tout projet devra ainsi être signé par le recteur de la ou les académies concernées.Enfin, précise la Caisse des dépôts, la problématique de l’orientation des filles vers les filières numériques ou scientifiques sera tout particulièrement prise en compte par le jury. Pour ce premier appel à projets, les résultats seront connus au printemps 2019.

Concevoir des outils numériques pour les lycéens et les étudiants

Le second appel à projets porte sur la conception d’outils numériques pour les lycéens et étudiants, afin de les accompagner dans leurs études et leur orientation (connaissance des filières, etc…). L’appel à projets est doté de 10 millions d’euros pour des dossiers au coût minimal de 50.000 euros, s’étalant sur douze à vingt-quatre mois. Les fonds seront versés sous forme de subventions. Les dossiers sont à déposer le 30 novembre au plus tard.

Le porteur de projet doit être une personne morale existante au moment du dépôt : établissement, entreprise, association ou groupement d’intérêt public. Pour ces projets numériques, la logique de cofinancement est attendue et des consortiums réunissant plusieurs acteurs peuvent candidater, détaille encore La Caisse des dépôts.

Et Gabrielle Leroux de préciser : « Il est toujours possible de répondre aux deux appels à projets et d’être membre de plusieurs projets à la fois. »

Deux prochains appels à projets seront publiés en septembre, toujours dans le cadre du PIA 3 : sur les Espe du futur et sur les campus des métiers et des qualifications, avec « une forte dimension numérique », sur fond de mise en œuvre des réformes des lycées, de l’enseignement professionnel et de l’entrée dans le supérieur.

Marie-Caroline Missir | Publié le 19.07.2018 à 17H11

Source : https://www.letudiant.fr/educpros/actualite/pia-3-des-millions-pour-l-orientation.html



		

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.