Quatrième réunion transnationale du projet européen XENIOS ZEUS à Thessalonique

 La réunion de clôture du projet XENIOS ZEUS (Managing the refugee and migrant flows through the development of educational and vocational frames for children and adults) s’est tenue les 4 et 5 mai dernier en Grèce. Cette réunion organisée par le Directorat Régional de l’Enseignement Primaire et Secondaire de Macédoine Centrale, coordinateur du projet, a réuni l’ensemble des partenaires.
Lors de la première journée, des acteurs locaux sont intervenus afin de présenter le dispositif grec d’accueil des migrants :
  • M. Nicholas Ragos, du Ministère de la politique d’immigration, et Mme Helen Machaira, du Ministère de l’Intérieur, ont répondu aux questions du groupe sur les flux migratoires, la coopération du Ministère avec les ONG et les procédures suivies pour intégrer les gens ou les relocaliser dans les pays demandés.
  • Mme Charoula Tsirigoti et Mme Smaro Chiona, du groupe de travail pour la gestion, la coordination et le suivi de l’éducation des réfugiés dans le nord de la Grèce, ont présenté les processus d’intégration des enfants dans le système éducatif grec.
  • M. Alexander Triantafillidis, professeur associé à l’Université Aristote de Thessalonique, a présenté le projet européen SUCRE (Supporting University Community pathways for REfugees-migrants). Ce projet se concentre sur la réponse des universités aux besoins académiques des étudiants immigrés / réfugiés.

Le deuxième jour a été consacré à l’évaluation des activités réalisées par les équipes du projet.

  • Ainsi, l’équipe de l’ESPE composée de Marie-Noëlle ROUBAUD, Brahim AZAOUI et Karima GOUAÏCH a présenté son évaluation des guides d’accueil et du matériel pédagogique produits pour les réfugiés adultes et pour les enfants.

Pour conclure ces deux journées de réunion, les partenaires du projet XENIOS ZEUS ont participé à la conférence « L’école ouverte aux défis sociaux et éducatifs ».
Ils ont pu échanger lors d’une table ronde sur le thème: « Les flux de réfugiés vers les pays de l’UE créent de nouvelles données sociales, culturelles, religieuses, mais surtout d’éducation, qui nécessitent de nouveaux plans dans les programmes et matériels éducatifs. Les systèmes éducatifs sont-ils prêts à relever ce défi? »

Contact : Anaïs TREMEGE – 04 13 55 22 26

Porteur du projet : Marie-Noëlle ROUBAUD – Enseignant-chercheur

Voir l’article sur le site de l’ESPE: https://espe.univ-amu.fr/news/3017/quatrieme-reunion-transnationale-du-projet-europeen-xenios-zeus-a-thessalonique

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.