Appel à projets spécifique – Partenariats avec l’Enseignement supérieur Africain

Limite de dépôt des pré-dossiers : 22/09/2020 à 12h00 CEST

L’Agence Nationale de la Recherche (ANR) lance l’appel à projets « Partenariats avec l’Enseignement Supérieur Africain », financé par l’Agence Française de Développement (AFD), dans le cadre de la stratégie « Bienvenue en France » portée par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, le Ministère de l’Enseignement Supérieur de la recherche et de l’Innovation et Campus France, pour des projets de partenariat pérenne entre un ou plusieurs établissements d’enseignement supérieur français et un établissement d’enseignement supérieur africain, comprenant des formations de niveau Licence, Master et Doctorat dans un secteur d’activités donné.

L’Agence Nationale de la Recherche (ANR) lance l’appel à projets « Partenariats avec l’Enseignement Supérieur Africain », financé par l’Agence Française de Développement (AFD), dans le cadre de la stratégie « Bienvenue en France » portée par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, le Ministère de l’Enseignement Supérieur de la recherche et de l’Innovation et Campus France, pour des projets de partenariat pérenne entre un ou plusieurs établissements d’enseignement supérieur français et un établissement d’enseignement supérieur africain, comprenant des formations de niveau Licence, Master et Doctorat dans un secteur d’activités donné.

En soutien du développement de secteurs stratégiques pour les économies des pays africains, l’objectif est de :

  • offrir aux étudiantes et étudiants du continent africain la possibilité de trouver dans leur pays ou leur région des formations de qualité, dès la licence, en réponse aux besoins du monde socio-économique ;
  • accompagner les acteurs de l’enseignement supérieur français dans le développement de partenariats avec leurs homologues africains;
  • soutenir la mobilité étudiante et enseignante, entre les partenaires français et africain.

De façon transversale, les projets devront favoriser l’accès, la participation et le maintien des femmes dans les filières sélectionnées.

Le Programme PEA est limité aux 18 pays africains définis comme « prioritaires » par le Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID) : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Comores, Djibouti, Ethiopie, Gambie, Guinée, Liberia, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Sénégal, Tchad et Togo.

Par ailleurs, les composantes d’établissements ou établissements qui auraient déjà bénéficié de soutien financier de la part de l’AFD, pour un montant supérieur à 500 000€, ou de la Banque Mondiale dans le cadre du programme African Centers for Excellence (ACE) ne sont pas éligibles, de même que les projets portant sur les filières liées aux industries pétrochimiques et nucléaires.

Chaque projet sera coordonné par un établissement d’enseignement supérieur d’un pays prioritaire africain, d’une part, et un ou plusieurs établissements d’enseignement supérieur français, d’autre part.

Les projets lauréats seront soutenus pendant 4 ans, pour un montant compris entre 1,5 et 3,5 M€.

 


 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.