Appel à contributions pour le prochain numéro de la revue « Pensée plurielle » Des radicalisations aux rêves communs 

Les articles proposés pour ce numéro sont à transmettre avant le 30 mars

À la suite du colloque « Éducation populaire et travail social : des radicalisations aux rêves communs » qui a eu lieu à Angoulême en juin 2018, la revue Pensée Plurielle envisage de consacrer un numéro à cette thématique des radicalisations. Ce numéro, coordonné par David Puaud et Patrice Braconnnier, ne reflètera pas nécessairement l’ensemble des interventions et des échanges qui ont eu lieu dans le cadre du colloque de 2018, mais, il pourra être nourri de contributions complémentaires au colloque.

Les articles pour ce numéro de la revue Pensée plurielle doivent s’orienter selon quatre axes :

1. Questions de radicalisation, notamment :

  • De quoi les radicalisations contemporaines sont-elles le nom ? Comment déconstruire les catégories et pratiques institutionnelles qui nous enferment ?
  • Qui est concerné ? Des jeunes en voie de « radicalisation » ou en situation de marginalité plus ou moins avancée ? Plus, des individus en situation de fragilité et de vulnérabilité ?
  • « Radicalisation islamiste » ou islamisation de la révolte radicale ?
  • De quoi ces radicalisations contemporaines sont-elles le signe en termes sociaux, économiques et politiques ?
  • « Radical », « radicalité », « radicalisation », des mots, des images et du temps :comment évolue notre société ?

2. Questions sur la place de la prévention sociale et éducative, notamment :

  • L’inclusion sociale : quel rôle joue le dedans, la « maison » ?
  • Quelle place notre société accorde-t-elle aux jeunes ?
  • Quel rôle peut jouer la culture dans la prévention ?
  • En quoi l’émancipation peut-elle contribuer à un processus de développement ?
  • Stratégies d’alliance, de militance et de négociation : quels sont les nouveaux partenaires et interlocuteurs de l’animation socioculturelle et du travail social ?

3. Stratégies de civilité mises en oeuvre sur le terrain pour contribuer à créer du commun, notamment :

  • Quid des réalités sur les territoires, des politiques territoriales, des enjeux économiques, sociaux et démocratiques ?
  • Le vivre ensemble : comment prendre en compte les différentes cultures et favoriser l’interculturalité ?
  • La culture du vivre ensemble : prendre soin de soi, des autres, du territoire… Comment « cultiver notre jardin » ?
  • Comment construire le dedans à partir du possible ?
  • Vivre ensemble, citoyenneté et démocratie : comment recréer du commun ?

4. De la question du vivre ensemble à celle des rêves communs, notamment :

  • De l’identité au développement individuel et collectif : comment faire unité dans le respect des diverses identités ?
  • Quelles possibilités d’évolution des diverses identités ?
  • La question des libertés et des capabilités : quels liens entre perception de la réalité et vision du potentiel ?
  • Vivre ensemble : quelles places à la réactivité, au faire ensemble, à la prévention et à la construction d’un avenir souhaité ?
  • Pour construire un rêve commun : quelles continuités et quelles ruptures anticiper ? Quelles idées reçues chasser ?

Pour en savoir plus : https://calenda.org/752231


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.